Suivez-nous

Actualités

Comment Amazon a perdu des centaines de milliers d’euros à Majorque

Une escroquerie révélée cette semaine dans la presse espagnole en dit long sur le fonctionnement interne de la firme de Jeff Bezos et dévoile une nouvelle faille de son système.

Il y a

  

le

 
Amazon vente flash
© Christian Wiediger

Comment duper le site de vente en ligne le plus puissant et le plus utilisé dans le monde entier ? C’est la question que s’est posée un jeune Palmesan d’une vingtaine d’années qui souhaitait gagner de l’argent facilement. Pour arriver à ses fins, il a ainsi mis en place un stratagème en réalité peu complexe.

Durant plusieurs années, l’homme s’est ainsi fait rembourser pas moins de 330 000 euros de produits commandés directement sur Amazon. Il a pour cela fait appel au service de retour par courrier que l’entreprise propose à ses utilisateurs insatisfaits. Voici, en détail, la méthode pour le moins originale qu’il a utilisée.

Des centaines de smartphones gratuits

Concrètement, aujourd’hui, si votre nouveau mobile ne vous plaît pas, il vous suffit de prévenir Amazon et alors ils vous rembourseront immédiatement à réception du colis. La subtilité réside dans la manière dont chaque paquet est « validé ».

C’est tout simplement grâce à une balance qui mesure le poids de chaque article qu’un programme se charge de dire si, oui ou non, il correspond bien à celui de ce qu’a reçu le client à la base. Un procédé relativement similaire à ce qui se fait d’ailleurs à la caisse de certains supermarchés comme Carrefour, aussi présent sur le secteur des assistants vocaux.

Renvoyer des boîtes de terre

Pour parfaire son coup ingénieux, le voleur a remplacé le contenu de chaque commande par des boîtes ne contenant rien d’autre que de la vulgaire terre. De quoi rentabiliser l’opération très rapidement, à tel point que le prévenu a même créé sa propre entreprise, KWARTECH ELECTRONICS SL, au nez et à la barbe d’Amazon.

Mais bien évidemment, comme tous les scénarios de ce genre, l’histoire s’est mal terminée. Depuis libéré sous caution, ce petit malin risque désormais six ans de prison pour fraude. Ce qui n’est pas sans rappeler la mésaventure qui est aussi arrivée à Microsoft il y a peu.

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,2 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jimmy Cram

    27 juillet 2019 at 19 h 40 min

    excellent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests