[J-1∞] Comment hacker vos relations presse ?

Quels sont les secrets pour mettre en place des relations presse réussies ? Deux experts nous ont donné quelques conseils lors de l’évènement J-1∞.

j-1

Les médias ont toujours joué un rôle important dans la communication. Cependant, ce n’est pas parce que vous faites appel à eux qu’ils vont forcément vous consacrer du temps – et des articles. Comment faire pour hacker les relations presse et assurer à votre entreprise une communication efficace vers l’extérieur ? Cette question fut l’élément central d’un atelier qui s’est tenu lors de l’évènement J-1∞ organisé à Paris le 27 mai. Deux experts ont répondu aux questions concrètes que se posaient les nombreuses start-ups présentes. Voici différentes astuces dispensées par Roxanne Varza, en charge des relations start-up de Microsoft et ex-TechCrunch, et Anthony Courtat, fondateur de Com’I/O et expert en relations presse (la matinée avait été assurée par Pascale Azria, DG Kingcom).

rp

Posséder une actualité

L’une des premières choses à savoir peut sembler évidente mais mérite d’être rappelée : tournez-vous vers la presse uniquement si vous avez quelque chose à dire ! N’essayez pas, par exemple, d’obtenir des articles tous les mois sous prétexte que vous avez effectué une mise à jour mineure ou que vous avez conclu un nouveau partenariat. Les journalistes ont de nombreux sujets à traiter chaque jour, ne vous attendez pas à ce qu’ils se penchent sur une information qui n’a pas vraiment de valeur.

L’erreur du communiqué

Il est maintenant temps d’évoquer le conseil le plus important de tous lorsqu’on parle de relations presse : il est extrêmement important de personnaliser vos relations avec les médias pour que ceux-ci vous sourient. Je m’explique. Tout d’abord, pensez que le communiqué de presse est un moyen très peu efficace pour obtenir de la visibilité dans la presse. Il est en effet très impersonnel et les journalistes en reçoivent des dizaines chaque jour. Envoyer un communiqué de presse, c’est littéralement jeter une bouteille à la mer. Vous obtiendrez probablement quelques résultats après avoir envoyé votre communiqué à des centaines d’adresses, mais les retours seront bien maigres.

RelationsPresse2.png

Personnaliser la relation

Pour hacker vos relations presse, le meilleur moyen n’est donc pas de solliciter un maximum de monde avec un message très impersonnel, ce serait plutôt l’inverse. Il est en effet plutôt conseillé d’essayer d’avoir des contacts directs dans les différents médias, des contacts avec qui vous allez créer une relation. Oubliez donc la quantité et privilégiez la qualité ! Certes, créer des relations peut-être un travail de longue haleine mais, une fois votre réseau dans la presse créé, votre communication à travers les médias sera hautement simplifiée. Bien évidemment, restez honnête et ne trahissez pas vos amis les journalistes en promettant, par exemple, une exclusivité que vous allez distribuer à tout le monde. Vous possédez désormais la clé la plus importante pour réussir vos relations presse.

Les bons outils pour les bonnes choses

Cependant, ce n’est pas tout. Pensez toujours à inscrire votre communication média à votre communication globale. Par cela, il faut comprendre que vous devez sélectionner des médias adaptés aux cibles que vous aurez au préalable désignées. Ne cherchez pas forcément à atteindre des grands médias nationaux. En choisissant d’interagir avec des blogueurs ou des médias très ciblés, vous aurez non seulement plus de chances de voir des articles écrits sur votre actualité mais vous bénéficierez également d’un public plus à même d’être concerné.

Vous possédez désormais une solide base pour gérer au mieux vos relations avec les médias et obtenir un maximum de retombées positives. N’oubliez jamais que le secret, c’est la relation personnalisée avec les journalistes !

partenaires

Image: ‘THE PIX-JOCKEY (self-portrait)
http://www.flickr.com/photos/18583731@N07/6413917193
Found on flickrcc.net


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Enfin! Des professionnels de la communication (et pas des vieux barbons, en plus!) ont compris ce dont les journalistes ont besoin! Il n’y a plus qu’à ajouter: être disponible pour « remonter » une question complémentaire vers la société, une demande d’interview, etc.
    Ce n’est pourtant pas si difficile!
    Mais la plupart des boîtes de com’, aujourd’hui, se contentent d’être des boîtes à lettres, inondant les rédactions de communiqués souvent mal écrits (il faudrait leur expliquer que le sujet doit être dans le premier paragraphe…), voire pleins de fautes d’orthographe et presque toujours sans la moindre information — je tiens des dizaines d’exemples à votre disposition…
    La faute en revient… à leurs clients, qui croient s’affranchir de toute politique de communication en confiant la leur à des officines low cost sans expérience.

  2. Les entreprises innovantes peuvent maintenant avoir des articles de presse plus facilement alors qu’avant c’était les grandes entreprises.
    Ces retombées de la presse deviennent importantes pour crédibiliser une start-up afin d’obtenir un financement et avoir des clients si le produit est bon.

  3. Bonjour,

    Internet permet en effet de rendre l’accès à la presse plus abordable et vous mettez en lumière dans cet article un facteur très important de la communication: les relations humaines.
    Je pense également qu’il ne faut pas à tout prix vouloir viser haut, mais qu’il vaut mieux viser juste, car comme dit le proverbe: « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ».

    Cordialement,

    Bruno

Répondre