Suivez-nous

Gaming

CTR Nitro Fueled : Notre test et avis sur l’IA cheatée et la meilleure version du jeu !

20 ans après l’épisode original, Beenox fait renaître un monument du jeu vidéo avec CTR Nitro Fueled ! Le retour est-il à la hauteur du phénomène à la fin des années 90 ? On voit ça tout de suite avec notre test et nos comparatifs !

Il y a

  

le

 
Test CTR Nitro Fueled / Comparatif PS4, One, Switch, et IA
© Activision - Blizzard

Au début du mois de décembre 2018, lors des Games Awards, le grand retour de CTR, Crash Team Racing était confirmé avec CTR Nitro Fueled ! Une version remake du jeu qui s’annonçait magnifique ! Prévue sur PlayStation 4, mais également pour la première fois sur d’autres supports autres que la PlayStation avec la Xbox One et la Nintendo Switch (une pensée pour les joueurs PC qui sont oubliés…).

Commander CTR Nitro Fueled

Après plus de six mois d’attente, et 20 ans après le jeu original qui fut développé par les talentueuses équipes de Naughty Dog, il est l’heure de faire le bilan. Le jeu est-il à la hauteur ? Peut-il prétendre rivaliser avec Mario Kart ou encore Sonic Racing ? Quelle version est la meilleure ? On vous dit tout dès maintenant.

CTR Nitro Fueled : Le retour du roi ?

Dans un monde où le petit plombier moustachu de Nintendo dominait tout, la petite équipe californienne de Naughty Dog composée seulement d’une vingtaine d’employées venait bouleverser les codes en 1999 avec Crash Team Racing. Plus complet sur le contenu avec un mode histoire, un gameplay tout aussi bon, voire même plus technique, CTR a fait beaucoup d’ombre à Mario Kart à la fin des années 90. Fort heureusement pour Mario, ce fut le premier et le seul jeu de Kart signé Naughty Dog (si l’on ne compte pas le jeu de course Jak X sur PS2). Après, on ne peut pas vraiment dire que d’autres concurrents ont pu inquiéter Nintendo qui met tout le monde d’accord avec son jeu de course depuis plus de 25 ans !

Beenox, un studio de développement situé au Québec avait donc la lourde tâche de faire renaître CTR, 20 ans après la claque de Naughty Dog. Et si la tâche semblait facile, puisque le plus gros était fait avec le jeu de base… En réalité, c’était bien plus complexe ! Comment parvenir à rester fidèle ? Tout en proposant des nouveautés ? Et bien tout simplement en proposant les deux à la fois.

Screenshot CTR Nitro Fueled

© Activision

Avec la mention « Nitro Fueled » on ne savait pas trop si Activision parlait du grand méchant de CTR « Nitros Oxide » où si c’était bien une référence à Crash Nitro Kart sorti en 2003 sur PS2, Xbox et Gamecube. Un opus bien en dessous de CTR à cause de son gameplay moins efficace, son contenu copié sur CTR (copie ratée) et son manque d’originalité (scénario quasiment identique). Et quand nous avons vu que, c’était bien une référence à CNK, on était vite inquiet. Mais dès nos premiers tours de pistes dans les locaux d’Activision (que vous pouvez lire ou relire ici), nous avons compris. Nous sommes bel et bien dans un remake de CTR qui proposera en plus de ça du contenu supplémentaire. Et dès nos premiers instants dans la version finale, on sait que l’on va passer de très bons moments.

L’efficacité du mode aventure

CTR Nitro Fueled Mode Aventure

Commençons notre test par le fameux mode « Aventure ». Le gros point fort de CTR qui propose un petit mode histoire qui se terminera entre 6 et 11h selon le niveau de difficulté (on parle des 100%). Dans CTR Nitro Fueled, vous aurez le choix entre le mode aventure classique et le mode aventure Nitro Fueled. La différence ? Elle n’est pas énorme. Avec le mode classique, vous allez rejouer à la version 1999 ! Vous choisissez donc un personnage, puis vous faites votre mode histoire !

Avec le mode « Nitro Fueled », vous allez pouvoir choisir votre personnage, votre kart, le personnaliser, choisir le niveau de difficulté. Et au cours de l’histoire, vous allez pouvoir changer de personnages, de karting, etc… Sans limites ! C’est malheureusement la seule différence ! On aurait aimait des circuits de Crash Nitro Kart dans le monde aventure « Nitro Fueled » pour rajouter un peu de durée de vie !

L’IA (intelligence artificielle) cheattée ?

Comme nous parlons dans ce test du niveau de difficulté, on va directement parler des choses qui fâchent ! Pour tous les amoureux de CTR, ceux qui ont terminé d’innombrables fois la version 1999, vous devez savoir que niveau difficulté… Le jeu n’est pas insurmontable et que revoir la difficulté du jeu ne serait pas un luxe pour un peu plus de challenge. Et bien… Il semblerait que Beenox ait entendu nos voeux… Mais là, on est passé dans une autre catégorie !

Pusiqu’en mode difficile, on est carrément dans du Dark Souls Karting ! (Dark Souls, ou encore Sekiro, les jeux From Software qui sont réputés pour être des « Die & retry » (meurt et réessaie). Et bien, avec CTR Nitro Fueled, le mode moyen, mais surtout le mode difficile c’est un peu « perd et réessaie ». Bien que, depuis la récente mise à jour 1.07, il semblerait que cela soit un peu moins « abusé ». Quoi qu’il en soit, avec le mode facile, c’est beaucoup trop simple. Dès le mode moyen, l’IA commence à être sérieusement pétée avec des kart plus rapides, toujours le petit piège qui tombe à pic pour eux, la formidable capacité à pouvoir feinter vos pièges à vous. Avec le mode difficile, c’est tout ça… En pire ! Karts beaucoup plus rapides, très compliqué à toucher avec vos pièges (même les fusées téléguidées)… Bref, ce n’est pas une IA compliquée mais cheatée et cela gâche sérieusement le plaisir du jeu ! D’autant plus que des petits malins sur internet ont remarqué que l’IA est scriptée et que selon les circuits elle est beaucoup plus impitoyable ! Par exemple, sur le premier circuit du jeu « Crique Crash » elle ne posera pas trop de soucis, cependant, sur le circuit « Piste Air » c’est le carnage.

On aurait aimé une IA plus compétitive, qui prend les raccourcis, qui gère parfaitement le turbo boost, le feu sacré, qui évite les pièges posé au sol et qui place des pièges de manière stratégique ! Là, cela aurait été intéressant. Mais une IA qui parvient déjà à nous mettre 5 secondes d’avance sur le départ car leurs karts sont boostés… C’est plutôt moyen ! Rendez-vous à la fin de la vidéo juste au-dessus pour voir un bref comparatif de la vitesse de l’IA dans la version 1999 et la version 2019 !

Le mode arcade tellement cool et complet !

Mode Arcade

© Presse-citron.net

Concernant maintenant le mode arcade, et bien sachez que sur les courses et les coupes, l’IA est moins cheatée que le mode aventure ! Mais le mode difficile reste tout de même très compliqué. Pour ce qui est du mode arcade en général c’est un énorme succès ! Nous disposons des fameuses courses uniques, les coupes, et les batailles… Mais également les défis CTR, les défis reliques, les défis de cristaux et des défis contre-la-montre N.Tropy ! En plus de ça ? Et bien, nous avons toutes les pistes et toutes les arènes de CTR et de CNK ! Alors, autant vous dire que cela donne un contenu plutôt colossal !

Mais la mention spéciale c’est le mode multijoueur en écran splitté ! À deux, trois ou quatre joueurs sur la même console, on prend un plaisir dingue ! De plus, contrairement à la version 1999, même si vous jouez à trois ou quatre, l’IA est présente sur la piste ! Cela donne donc quoiqu’il arrive des courses jusqu’à huit ! (sauf si vous décidez d’enlever l’IA bien entendu). Le gros point fort également ? Les batailles qui peuvent maintenant se jouer jusqu’à huit aussi ! Quatre joueurs et quatre IA ! Déjà que les batailles étaient nerveuses à quatre, mais alors là à huit c’est un carnage sans nom !

CTR Nitro Fueled Mode BataillePour rester avec le mode bataille, on notera que désormais nous disposons de cinq modes différents ! La bataille limite qui est donc le même mode que dans le jeu d’origine où il faut marquer le plus de points dans le temps imparti. La capture de drapeau où le but est de capturer le drapeau de l’équipe adverse et le ramener dans votre camp. La prise de cristal où le but est de ramasser le plus de cristaux possible sans se faire toucher. Dernier kart, où vous commencez la partie avec un nombre de vies et le but est d’être le dernier en vie. Et enfin, vol du bacon, où une tranche de bacon est jetée dans l’arène et le but est de la ramasser et de la garder le plus longtemps possible !
Des modes batailles jouables en équipe ou chacun pour-soi et, contrairement à la version 1999, possible d’y jouer contre l’IA ! Autant vous dire que cela promet de longues et bonnes soirées !

Les grosses nouveautés : Le mode en ligne et le Grand Prix !

Mode En Ligne

© Presse-citron.net

L’autre grosse nouveauté, c’est l’arrivée du mode en ligne ! Très attendu, ce mode vous permet de jouer dans une partie privée, dans une partie de matchmaking aléatoire ou de jouer entre amis en ligne ! Que ce soit des courses sur les circuits CTR, sur les circuits CNK où même des batailles ! Après un lancement assez difficile, le mode en ligne est désormais stable sur les trois supports ! Il est simple, mais efficace. La principale grosse nouveauté et le gros intérêt vont être sans hésitation le lancement du mode « Grand Prix » depuis le 3 juillet dernier.

Le « Grand Prix » est un tournoi mensuel qui propose une multitude de défis (défis rapides et défis quotidiens qui se renouvèlent tous les 24h, défis hebdomadaires qui durent une semaine et les défis à thème et défis pros qui durent un mois). Il faut réaliser les différents défis pour gagner des « points nitro ». Vous allez avoir trois paliers (bronze, argent et or) à franchir avec les points nitro pour débloquer tous les bonus dont des personnages, des kartings, des peintures, des objets de personnalisations, etc… ! Il y’aura également des pièces Wumpa à remporter et qui seront à dépenser dans le menu « Arrêt aux Stands ».

Dans le menu « Arrêt aux Stands », vous avez une multitude d’objets, d’items, de karts, de peintures à débloquer ! Cela change toutes les 24h (mais les mêmes items reviennent souvent). Le gros point positif, c’est qu’il n’y a aucune microtransaction ! Impossible de tout débloquer avec de l’argent. La seule chance, c’est de compléter les défis du Grand Prix et gagner des pièces ! Pour cela, il faudra jouer en ligne… Mais aussi en solo ! Car le gros plus de ce système de Grand Prix, c’est qu’il y’a des défis uniquement en ligne (qui sont assez rare) et des défis qui sont possibles de faire en solo ou en ligne ! Préparez-vous, car cet été, le personnage de Spyro devrait être disponible ! Il faudra le débloquer lors d’un Grand Prix !

Fashion Victime !

Pour terminer ce test, nous sommes obligés de parler de la personnalisation. Car cette dernière est, en plus d’être vraiment cool, très poussée ! Sélection du personnage, sélection des nombreux skins pour votre personnage, sélection du kart, choix du châssis, choix des roues, choix de la couleur, choix des stickers à coller sur votre bolide. Bref, il y’en aura pour tous les goûts assurément. De plus, du nouveau contenu arrivera au fil des semaines et des mois avec les « Grand Prix » ! Et tout le nouveau contenu est automatiquement intégré au solo et au mode aventure. Le tout, gratuitement ! Que demander de plus ?

Comparatif : La version la plus belle ?

Comparatif PS4, One, Switch

© VG Tech (YouTube)

La dernière étape du test concerne le comparatif entre les versions PS4, Xbox One et Nintendo Switch (bref aperçu dans la vidéo à 20 minutes). Techniquement, les versions PS4/PS4 Pro sont les mêmes que les versions Xbox One/Xbox One X. Toutes les versions de CTR Nitro Fueled sont (malheureusement) bridées à 30FPS. Pour ce qui est du côté graphique, les versions PlayStation et Xbox sont plus jolies que la version Switch (sans être le jour et la nuit non plus). Clairement, le jeu est vraiment très beau, à l’image de la Crash Bandicoot N-Sane Trilogy et Spyro Reignited Trilogy. On pourrait se croire dans un Disney Pixar. Au niveau de la stabilité, les trois versions sont également stables ! Certes, nous n’avons pas de 60FPS, mais la version 30FPS est stable et c’est plutôt agréable !

Pour ceux qui se posent la question, la version Switch est certes un peu moins belle que les versions PS4/One, avec des textures moins nettes, mais cela reste propre. Et même en mode portable, le jeu tourne bien, sans bugs et sans baisse de FPS. Et ça, c’est un très bon point !

Commander CTR Nitro Fueled

NOTRE AVIS SUR CTR NITRO FUELED

Points Positifs : 

– Dieu que c’est beau
– Tellement fidèle à l’original
– Un contenu très solide
– Une durée de vie également très bonne
– Le mode arcade au top
– Les batailles à 8 !
– Tout le côté personnalisation (karts, skins…)
– Beaucoup de personnages
– Un multi simple, mais efficace
– Le mode Grand Prix !
– Aucune micro-transaction même dans « l’arrêt aux stands »
– Le rapport qualité/prix (vendu 30€ sur tous les supports)

Points Négatifs : 

– L’IA vraiment désagréable en moyen, catastrophique en difficile
– De longs temps de chargements (en solo ou en ligne)
– Quelques bugs sur certains circuits
– Impossible de jouer à 2, 3 ou 4 sur une même console en ligne !
– On aurait aimé du 60FPS au moins sur PS4Pro/Xbox One X

Crash Team Racing Nitro Fueled

© Activision

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Arn

    13 juillet 2019 at 22 h 30 min

    « On aurait aimait une IA plus compétitive »

    ><

    Aie

  2. Zanma

    17 juillet 2019 at 10 h 15 min

    Le jeu n’est pas difficile quand on sait y jouer…
    C’est sûr, quand on est habitué aux Mario Kart ça paraît compliqué. Mais faut savoir s’adapter. 🙂

    • Lexaeus

      19 juillet 2019 at 7 h 28 min

      Je suis entièrement d’accord avec…le rédacteur du test! Avant la mise à jour, le mode moyen était carrément abusé! Que difficulté il y ait je suis d’accord. Que les karts de l’IA fusent plus vite, sans explications qui plus est, alors là c’est du n’importe quoi! La manière dont l’IA est gérée est vraiment limite. M’enfin le jeu reste ultra fun et encore meilleur à plusieurs 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests