Dans Google Earth 6 on a planté des arbres en 3D et des images anciennes

Google Earth, l’un des time wasters favoris des internautes qui veulent s’offrir quelques minutes d’évasion quand ils en ont marre de leur boulot et de Facebook, vient de publier sa sixième version. ▶ Posez toutes vos questions sur le nouveau forum Presse-citron Au programme de Google Earth 6, plusieurs nouveautés dont trois majeures : la

Google Earth, l’un des time wasters favoris des internautes qui veulent s’offrir quelques minutes d’évasion quand ils en ont marre de leur boulot et de Facebook, vient de publier sa sixième version.

Au programme de Google Earth 6, plusieurs nouveautés dont trois majeures : la modélisation des arbres en 3D dans certaines villes (pour les forêts on verra plus tard), une meilleure intégration de Google Street View, et la possibilité de voir des images satellite anciennes quand elles sont disponibles, afin de se payer un petit voyage dans le temps et voir l’évolution de certaines régions.

Les arbres en 3D

C’est peut-être l’évolution la plus inattendue de Google Earth, mais à bien y regarder elle n’en demeure pas moins assez spectaculaire. Les arbres ont été modélisés en 3D afin de rendre toujours plus réalistes vos balades virtuelles dans le vaste monde. Seule une poignée de villes est concernée pour le moment, à savoir Athènes, Berlin, Chicago, New York, San Francisco et Tokyo, mais cela vaut vraiment le détour, d’autant que Google indique dans son sens du détail que cinquante espèces d’arbres sont représentées. Magique, vraiment. Pour voir directement le rendu des arbres en 3D dans Google Earth sans passer par une recherche, une page dédiée a été mise en place. Malheureusement le plugin Google Earth ne fonctionne pas et plante mes navigateurs, que ce soit Firefox ou Chrome. A réessayer plus tard.

Google Street View

Google Street View est maintenant mieux intégré et accessible plus facilement dans Google Earth. Le personnage symbolisant Street View est visible à droite de l’écran et les rues disponibles dans Street View sont surlignées en bleu.

Images satellites anciennes

Il est maintenant possible de voyager dans le temps en découvrant la façon dont un lieu a changé et évolué au fil des décennies. Quand vous zoomez sur un lieu, une icône représentant une horloge apparaît dans la barre de statut en bas de l’écran, indiquant l’année des vues les plus anciennes disponibles. Il vous suffit alors de faire glisser le slider situé en haut à gauche pour remonter dans la chronologie des images.

Google Earth continue donc de nous étonner et de nous émerveiller avec ses évolutions progressives, mais je dois dire que cette version 6 ne paraît pas très stable, contrairement aux précédentes, et est dans l’état presque inutilisable sur mon PC, où elle plante systématiquement et se ferme au bout de quelques secondes. Peut-être un problème de gestion de mémoire sur ma machine, ce qui signifierait que cette version est bien plus gourmande en ressources.

Qu’à cela ne tienne, les voyages immobiles gardent toujours cette saveur unique…

Télécharger Google Earth 6


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. Sympa l’option « Historical imagery ». Cool de remonter dans le tps, mais également pratique de voir si la prise date de 2010 ou 2007.

  2. Original, et de plus en plus agréable à utiliser.
    Les images satellites anciennes n’étaient pas déjà disponibles dans Earth 5 ?

  3. J’ai toujours été contre google earth. Je trouve qu’on est au paroxysme de l’atteinte à la vie privée

  4. Pingback: Dans Google Earth 6 on a planté des arbres en 3D et des images anciennes | Gadgetorama: Le Blog

  5. Petite précision : les images anciennes (comme les actuelles d’ailleurs) ne sont pas toujours des images satellite. Ce sont parfois des images aériennes, prises le plus souvent depuis un avion.

  6. c’est une vrai révolution ce programme, je n’ai jamais imaginé un jour qu’on puisse se balader dans les rues des autres pays !! c’est magique 🙂

  7. Alexandre Gallus on

    Bonjour à toues et à tous !

    Fantastique évoution dans les technologies, mais que les vrais progrès en matière d’humanité n’ai pas suivit …
     » Légio Patria Nostra « 

Send this to a friend