« Dear White People », la série qui fait réagir les racistes américains

Netflix ne s’y attendait sans doute pas. Le film « Dear White People » avait été très bien accueilli par la critique lors de sa présentation à Sundance en 2014. S’il n’avait pas fait énormément de vagues ensuite, la série du même nom provoque déjà une grande polémique aux Etats-Unis.  Dear White People, un film anti-blanc ?

Netflix ne s’y attendait sans doute pas. Le film « Dear White People » avait été très bien accueilli par la critique lors de sa présentation à Sundance en 2014. S’il n’avait pas fait énormément de vagues ensuite, la série du même nom provoque déjà une grande polémique aux Etats-Unis. 

Dear White People, un film anti-blanc ?

C’est une bande-annonce qui paraît pourtant très innocente. Une jeune femme noire s’exprime dans ce qui semble être un studio de radio. « Chères personnes blanches, déguisez vous en infirmière sexy, (un des 43 premiers président américain (sauf Obama donc) mais il y a un déguisement qui est inacceptable : moi« . 

L’histoire est celle d’un campus fictif d’Ivy League (les meilleures universités américaines) et cette citation dénonce le « blackface ». Cette tradition raciste ou au mieux de mauvais goût qui incite les étudiants blancs et riches à se peindre le visage en noir et à adopter un comportement stéréotypé. 

Pour une partie des internautes, il s’agit d’une incitation à la haine des blancs « Netflix a annoncé un show anti-blanc qui fait la promotion du génocide des blancs » explique ainsi un internaute sur Twitter. Un mouvement massif, généré par « l’alt-white », l’extrême droite américaine qui monte en puissance depuis l’élection de Donald Trump.

Le précédent « Chez nous » en France

Beaucoup d’internautes qui se sont sentis offensés par cette bande-annonce menacent massivement de se désabonner de Netflix. Certains l’ont déjà fait et s’en vantent sur Twitter. Cependant, dans les discussions, certains commencent à débattre de l’aspect satirique de la série qui aura sans doute échappé aux mécontents. 

Impossible bien sûr en voyant cette polémique de ne pas penser aux réactions françaises lors de la sortie de la bande-annonce de « Chez nous ». Ce film trace l’histoire d’une candidate au sein d’un parti d’extrême droite dans le Nord de la France. Jugé caricatural ou politisé, il a fait beaucoup réagir les membres du Front National qui se sont sentis visés.


Nos dernières vidéos

Répondre