Suivez-nous

Lifestyle

Deezer, Spotify, Apple Music… bientôt des quotas de musiques francophones, comme en radio ?

Divers dirigeants de radios souhaiteraient imposer aux plateformes de streaming, des quotas francophones.

Il y a

le

Spotify
© Spotify

Des quotas francophones pour les plateformes de streaming ?

Les patrons de divers grands groupes de radios comme NRJ, Radio France, M6/RTL, Radio Nova ou encore du Sirti, ont adressé une lettre commune au ministre de la Culture, concernant les plateformes de streaming telles que Deezer, Spotify ou encore Apple Music. Leur objectif : imposer des quotas de diffusions francophones au sein des offres gratuites. Oui oui…

En effet, depuis 1994, on impose globalement aux radios de diffuser un minimum de 40% de chansons francophones. Depuis trois ans, le dispositif a même été durci, avec l’obligation de diffuser davantage de titres différents, afin de ne pas se focaliser sur une poignée d’artistes seulement. Une mesure que les radios souhaiteraient d’ailleurs voir réexaminée aujourd’hui, en ce qui concerne le plafonnement des rotations francophones.

Spotify artiste titre plus écoutés

Selon la lettre commune adressée au ministre de la Culture, et rédigée par les dirigeants de nombreux grands groupes de radio : « Une exposition plus efficace de la création musicale francophone à la radio dans un monde concurrencé par les nouveaux acteurs numériques doit être trouvée. » Ces derniers estiment également que les radios ne peuvent pas être les seules à participer à cet effort, « tandis que les acteurs digitaux proposent une offre musicale sans prendre leur part d’obligations. »

Une mesure difficilement applicable…

Difficile toutefois de voir comment une telle mesure pourrait être mise en place… Cela impliquerait aux utilisateurs de Deezer, Spotify ou Apple Music de devoir écouter impérativement une chanson francophone à intervalle régulier pour continuer d’utiliser le service. Une mesure pas évidente à instaurer sur un service « à la demande« …

Spotify Top 50 France

De même, bon nombre d’utilisateurs de plateformes de streaming musical ont également abandonné la radio traditionnelle, pour éviter justement de « subir » cette même chanson francophone moderne, qui est imposée sur les stations les plus écoutées. Reste à savoir maintenant si dans un futur plus ou moins proche, ce quota de chansons francophones sera mis en place ou non… (spoiler : on espère fort que non).

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Eric

    18 septembre 2019 at 21 h 18 min

    Terrifiant de connerie intersidérale

    • Stéphane Ficca

      18 septembre 2019 at 22 h 13 min

      Pas mieux :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests