Suivez-nous

Internet

Des ex-employés d’eBay auraient harcelé un couple à coup d’envoi de colis au contenu sordide

Des anciens employés d’eBay sont poursuivis pour avoir envoyé des colis odieux à un couple américain qui avait critiqué l’entreprise dans une newsletter.

Il y a

  

le

 
ebay
© eBay

Six anciens d’employés du groupe eBay sont accusés d’avoir envoyé plusieurs colis à un couple américain. En 2019, ces derniers auraient envoyé une newsletter dans laquelle ils critiquaient l’entreprise américaine, ce qui n’a pas plu à certains de ses collaborateurs. Parmi ces derniers, l’ancien directeur de la sécurité du groupe ainsi que d’autres hauts responsables de la société.

Ces cadres se seraient envoyé des messages dans lesquels ils indiquaient qu’il était temps de « descendre » l’éditeur de la newsletter. Un des accusés a écrit un message à James Baugh, ex-responsable de la sécurité : « Si nous devons la faire tomber, c’est maintenant qu’il faut le faire » avant d’ajouter : « Je veux qu’elle soit FINIE ».

« Un masque d’Halloween représentant un porc ensanglanté, une couronne mortuaire, un livre sur comment survivre à la perte de son épouse, et de la pornographie »

Pour intimider le couple et lui intimer l’ordre de cesser ses critiques à l’égard du groupe, les responsables d’eBay ont tout bonnement menacé le couple via des envois de colis au contenu particulièrement odieux.

Le procureur du Massachusetts, Andrew Lelling, indique au sujet de ceux-ci : « Plusieurs des accusés ont commandé la livraison de paquets anonymes très dérangeants au domicile des victimes, dont un fœtus de porc, un masque d’Halloween représentant un porc ensanglanté, une couronne mortuaire, un livre sur comment survivre à la perte de son épouse, et de la pornographie – ces derniers paquets étant adressés au nom de l’éditeur de la newsletter, mais envoyés chez ses voisins ». Les employés se seraient résolus à ne pas envoyer le fœtus de porc, précise l’homme.

Les responsables d’eBay ont aussi menacé le couple de doxxing, une pratique qui vise à révéler des informations confidentielles (adresse postale, numéro de téléphone…) sur Internet. Ils ont aussi envoyé des messages d’intimidation via Twitter comme « EST-CE QUE J’AI VOTRE ATTENTION MAINTENANT ??? » suite à la livraison du marque de porc. Ce n’est pas tout, car les 6 employés auraient aussi surveillé le couple IRL (In Real Life) en se rendant chez eux —avec l’objectif d’installer un GPS sur leur voiture.

Les 6 employés sont accusés de cyberharcèlement et subordination de témoin, ils risquent jusqu’à 5 ans de prison.

De son côté, eBay a réagi en indiquant : « eBay s’excuse auprès des personnes affectées et est désolé qu’elles aient eu à endurer cela ». Les employés concernés ont quitté la société en septembre 2019 suite à une enquête interne.

Les dates correspondent aussi au départ de Devin Wenig, ex-PDG du groupe américain. Au sujet de ce dernier, l’entreprise indique : « Notre enquête interne a montré que les communications de M. Wenig étaient inappropriées, mais il n’y a aucune preuve qu’il connaissait par avance ou qu’il ait autorisé les actions qui ont ensuite été menées contre la blogueuse et son mari ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests