Suivez-nous

Navigateurs

Des ingénieurs de YouTube auraient comploté pour tuer Internet Explorer 6

En 2009, beaucoup de personnes utilisaient encore IE6. Des ingénieurs de YouTube ont décidé d’agir, avec une bannière.

Il y a

le

L'ancien YouTube avec une bannière IE6
© chriszacharias.com

Google est souvent accusé d’utiliser le code de ses services populaires, comme YouTube, afin de saboter les autres navigateurs et favoriser Chrome.

Mais d’après un récent billet de blog qui aurait été publié par un ancien employé de YouTube, Chris Zacharias, des ingénieurs auraient également “conspiré” clandestinement contre Internet Explorer 6 en 2009, à l’insu des hauts responsables de Google.

Relayé par Zdnet, ce billet évoque le ras-le-bol qu’auraient eu un groupe d’ingénieurs qui travaillait pour YouTube. L’idée de la “conspiration” n’était pas d’encourager les internautes à passer à Chrome, mais tout simplement de faire passer ceux-ci à un navigateur moderne, comme Internet Explorer 8.

A l’époque, 18 % des utilisateurs de YouTube étaient encore sur IE6. Or, cette version du navigateur de Microsoft était si ancienne qu’elle ne cessait de causer des dysfonctionnements sur le site et cela générait plus de travail pour les développeurs. “IE6 a été le fléau de l’existence de notre équipe de développement Web”, lit-on dans ce billet.

Mais les responsables chez Google auraient été contre l’abandon du support d’Internet Explorer 6 parce que des utilisateurs pourraient ne pas avoir la possibilité d’installer un navigateur plus moderne.

Le complot des ingénieurs de YouTube était donc qu’à défaut de pouvoir abandonner Internet Explorer 6, ils pourraient afficher une bannière annonçant la fin de support de ce navigateur.

Pour passer les contrôles, ces ingénieurs auraient utilisé un privilège appelé “OldTube”. Ceux qui travaillaient déjà chez YouTube avant l’acquisition de la plateforme par Google auraient créé ce privilège afin d’avoir la possibilité de mettre à jour le code sans passer par toutes les procédures de la firme de Mountain View.

La presse aurait acclamé ce geste

Lorsque la bannière annonçant que YouTube cessera le support d’Internet Explorer 6 “bientôt” a été mise en ligne, ce geste aurait été acclamé par la presse. « Jusqu’à présent, YouTube n’avait pas encore communiqué officiellement son intention de supprimer le support pour IE6, mais il est concevable que, tout comme Digg, ses développeurs préfèrent consacrer du temps à l’optimisation du service pour des navigateurs plus récents et de meilleure qualité que de perdre des heures de travail sur le navigateur souvent méprisé de Microsoft », lit-on par exemple dans un article publié par TechCrunch à l’époque.

De ce fait, les ingénieurs n’auraient pas eu de problèmes avec les responsables des relations publiques au sein de Google. Les responsables juridiques auraient également questionné ces ingénieurs, mais étant donné que la bannière ne favorise pas particulièrement Google Chrome, il n’y a finalement pas eu de problème.

Le plus intéressant dans l’histoire est qu’après l’affichage de cette bannière par YouTube, chez les utilisateurs d’IE6, d’autres services ont même emboîté le pas.

Croyant que les ingénieurs de YouTube ont respecté toutes les procédures, les ingénieurs de Google Docs auraient aussi affiché la même bannière. “Entre YouTube, Google Docs et plusieurs autres propriétés Google affichant des bannières IE6, Google avait donné l’autorisation à tous les autres sites du Web d’ajouter leur propre site. Les bannières IE6 ont soudainement commencé à apparaître partout”, lit-on dans le billet.

En tout cas, la bannière a eu un impact significatif puisqu’après seulement un mois, le trafic de YouTube provenant d’Internet Explorer 6 serait passé à 10%.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Jo

    3 mai 2019 at 13 h 29 min

    On va remettre les choses dans son contexte : en 2009 tout le monde voulait la peau à IE6. C’était déjà à l’époque un navigateur vieillot et très vulnérable.

    YouTube n’avait pas la popularité qu’il a aujourd’hui, on était à 3 ans de son lancement. À l’époque on était vraiment sur du partage de vidéos perso

  2. Jimmy Cram

    3 mai 2019 at 19 h 48 min

    IE6, je connais un peu (je suis développeur amateur) et était très compliqué de par ses possibilités bien en deçà de ce qu’on pouvait trouver, les autres (la totalité pour moi) permettaient des fonctionnalités à une lieu de IE6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests