Suivez-nous

Tech

Des terroristes pourraient utiliser l’impression 3D pour fabriquer des armes de destruction massive

Et si les imprimantes 3D pouvait servir à autre chose que ce que l’on a l’habitude de faire avec ?

Il y a

le

imprimante-3d-arme
© Rob Wingate / Unsplash

L’impression 3D, tout comme l’intelligence artificielle, sont la plupart du temps citées pour leurs prouesses technologiques dans le domaine de la santé, voire de l’environnement. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Des acteurs malveillants pourraient sans tarder utiliser des imprimantes 3D alliées à une intelligence artificielle afin de créer secrètement des armes de destruction massive nucléaires, chimiques, et biologiques.

C’est en tout cas ce que révèle le terrifiant rapport récemment publié un groupe de recherche appartenant à la Middlebury Institute of International Studies de Monterey. Le rapport explique que cette même technologie qui a révolutionné les usines dans le monde entier pourrait également aider le terrorisme à déployer de nouvelles attaques mortelles à grande échelle.

L’impression 3D peut-elle aider à développer plus rapidement l’arme nucléaire ?

Les auteurs du rapport confirment que leurs craintes concernant les armes de destruction massive proviennent des progrès de l’impression 3D, et de l’IA. D’autres parts, des pays comme la Corée du Nord qui possèdent déjà un programme d’armes de destruction massive nucléaire, pourraient utiliser cette technologie pour accroître leur rendement et ainsi imprimer rapidement des pièces importantes pour la confection d’un tel projet. Les craintes concernent donc aussi bien les groupes terroristes, mais aussi les états comme la Corée du Nord ou l’Iran.

Robert Shaw, l’un des chercheurs qui se sont penchés sur le sujet explique que le risque est « de faire progresser ses capacités [à la Corée du Nord], d’accélérer ses capacités ou d’augmenter ses capacités de production de manière à ce qu’elles puissent produire plus de missiles plus rapidement, ou du moins des prototypes de missiles. C’est quelque chose de complètement nouveau, auquel personne ici ne pense vraiment ».

Pour conclure, les chercheurs à l’origine de ce rapport espèrent vivement que leurs révélations permettront aux autorités de prendre cette menace au sérieux, que l’impression 3D liée à l’IA peut faire des ravages. Miles Pompers, chercheur à Scientific American, ajoute que les gouvernements sont bien trop ignorants à ce sujet, il estime qu’il est venu le moment de tirer la sonnette d’alarme afin que les autorités compétentes se sentent véritablement concernées.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Wilhelm Röntgen

    13 septembre 2019 at 19 h 34 min

    Joli titre pour faire plein de clics !
    Il reste juste aux  » terroristes  » à trouver de l d’uranium enrichi de qualité militaire (attention pas du 10% pour réacteur).
    Je suis très déçu que vous vous abaissiez à relayer ce type w information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests