Devriez-vous faire de la publicité sur Facebook, LinkedIn ou Twitter ?

Même si ces réseaux sociaux adressent des marchés différents, faire de la publicité sur ceux-ci peut être source de bonnes opportunités publicitaires. En fonction de vos objectifs business, il sera plus judicieux d’en privilégier un plutôt qu’un autre.

Article rédigé par Yvan Grunitsky, éditeur de Successful GoGetter, un blog sur le blogging, les stratégies d’e-marketing et l’entrepreneuriat online

Même si ces réseaux sociaux adressent des marchés différents, faire de la publicité sur ceux-ci peut être source de bonnes opportunités publicitaires. En fonction de vos objectifs business, il sera plus judicieux d’en privilégier un plutôt qu’un autre. Dans cet article,je vais vous expliquer comment tirer le meilleur de ces réseaux sociaux en terme de publicité.

Facebook Ads

Service publicitaire de Facebook, Facebook Ads est de loin le plus développé et largement utilisé de tous les services publicitaires des trois principaux réseaux sociaux. Ressemblant à Google Adwords (à ses débuts), Il est accessible aux plus petites entreprises ayant des budgets limités.

Parce que le service est toujours en développement, les prix au clic et à l’impression restent faibles si nous les comparons à des canaux publicitaires plus matures comme Google Adwords .

Facebook permet de cibler les messages sur la base des critères démographiques, géographiques et des centres d’intérêts de ses utilisateurs. Si vous voulez toucher par exemple des femmes âgées de 24 à 35 ans, aimant le Jazz et habitant à Madrid, Facebook vous permet ce niveau de granularité du ciblage. Le service est excellent pour le B2C.

En revanche pour le ciblage sur des zones rurales ou des petites villes: oubliez pour le moment! C’est un des points faible du service.

Vous pouvez aussi utiliser le service pour attirer des « Like » sur votre page, pour accroître votre communauté sur Facebook. Cependant avant de vous lancer dans une campagne d’acquisition évaluez la valeur réelle pour votre business de pareille démarche.

LinkedIn Ads

LinkedIn Ads qui est le service publicitaire de LinkedIn est terriblement efficace en B2B en raison des informations professionnelles que LinkedIn utilise pour cibler les publicités.

Il vous permet de cibler uniquement des personnes selon leurs qualifications ou titres, tel que détenteur d’un MBA ou directeur commercial.

Aussi, il existe sur LinkedIn des groupes d’individus classés par critères que vous pouvez directement utiliser pour vos campagnes à des fins de ciblage.

Vu la popularité croissante du service, cela ne m’étonnerait pas que sa tarification attractive actuelle soit revue à la hausse dans les mois à venir: élément important à prendre en compte si vous choisissez de réaliser votre campagne via ce réseau.

Publicité sur Twitter

Peu développée, Twitter n’offrant pour le moment ses services publicitaires qu’a des marques connues sous la forme de « tweets sponsorisés » ou de « tendances sponsorisées ».

Les annonceurs paient par impression pour avoir leurs tweets sponsorisés affichés en priorité sur les autres tweets lorsque certains Hashtags ou mots clés sont utilisés dans le moteur de recherche de Twitter.

La publicité sur Twitter n’est à ce jour ni pratique, ni accessible à la plupart des marketeurs et entreprises. Par contre, le style de communication en temps réel de Twitter, fait briller les yeux de nombreux marketeurs (dont moi – même) sur l’éventualité de pouvoir faire de la publicité « mass-market » qui soit pertinente et communiquée au bon moment.

Mon avis ?

La publicité sur les réseaux sociaux est un moyen intéressant de « parler » à son marché. Seulement il convient de tester ces différents réseaux afin d’avoir une idée claire de ce qui marche pour votre activité avant de dépenser des sommes importantes.

Avez vous déjà expérimenté la publicité sur les réseaux sociaux? Ou est ce en projet ? Laissez vos questions et commentaires ci dessous.

Source: Social Media Examiner


Nos dernières vidéos

40 commentaires

  1. Pingback: Comment faire de la publicité sur Facebook, LinkedIn ou Twitter « Le journal de la CFTC des Hôpitaux de Strasbourg

  2. Bonjour Yvan

    Article intéressant,je n’ai pas encore tester la pub sur les réseaux sociaux mais l’intérêt que cela suscite est forte. Pour ma part, j’attends comme de nombreuses personnes d’avoir des chiffres, pour observer les tendances et voir la pertinence du modèle.

    En revanche, je suis persuadé de la pertinence de ces solutions pour le small business, mais si quelques doutes subsistent comme à confronter la pertinence des cibles (en taille) vs la granulité proposée pour les choisir.

    Enfin, je me permet un petit complément, Viadeo a également lancé une offre innovante « Social Ads » : http://tinyurl.com/3zbxwdt

    • @Butchero: Je suis comme toi, je suis curieux de voir la façon dont les choses vont progresser dans les temps à venir, en tout cas les carte de la « publicité sociale » n’ont pas fini d’être rebattues!

  3. Bonjour Yvan,merci pour l’article qui est trés intéressant,belle surprise moi qui commence avec twitter ,je découvre qu’on peut faire de la pub sur ce réseaux que je trouve trés éfficace.
    a bientot pour d’autres articles

  4. Pour avoir déjà essayé la publicité via Facebook, je dois admettre que son coût est considérablement inférieur à celui d’Adwords; tout du moins pour le moment!
    Par contre mon site a vite été banni car il ne convenait pas aux normes de la régie publicitaire facebook. Soit le thème du site ne collait pas ou bien ce sont les liens d’affiliations qui ne sont pas appréciés par facebook ( un peu comme Adwords…Que sais je? )

  5. Article vraiment intéressant !
    Faire de la pub sur Facebook peut être tentant vu la quantité de cible disponible, après je peine à trouver des retour d’investissement ou d’expérience de la part d’entreprise.

  6. chirpaz sébastien on

    par principe tout media/canal émergent est intéressant dans la mesure où il permet des couts d’acquisition ou d’impression inférieurs aux media et canaux déjà murs… c’est encore le cas pour FB, linkedin… mais ça ne va pas durer. En tout cas pour bien valoriser la pub dans les media sociaux il est indispensable d’en maitriser les 2 leviers principaux : ciblage et contexte.. Ce qui implique d’être capable de piloter les campagnes en temps réel ou presque. Evitez donc les grosses agences media qui prétendent savoir le faire mais qui en réalité n’en maitrisent pas les leviers… et qui ne sont pas capables de gérer vos campagnes au day to day…

  7. Remy

    En ce qui concerne Facebook Ads, il peut apporter des résultats intéressants, pour peu qu’on s’y prenne correctement.
    J’en ai déjà parlé plusieurs fois sur mon blog également.

  8. Nous avons tenté d’utiliser les publicités Linkedin. Pour être honnête, le résultat n’a pas été trés concluant.
    Nous sommes une agence spécialisée dans l’accompagnement des marques sur Facebook et nous utilisons bien plus facilement les Facebook Ads, beaucoup plus intéressantes en termes de ciblages et de résultats.

    Notre avis sur les publicités Linkedin : http://bit.ly/l4TFV3

    • @sebgdu: article intéressant et édifiant, la question que je me pose est de savoir s’il y a des campagnes qui sont mieux adapté pour le moment . J’ai suivi deux campagnes qui ont eut le retour positif escompté: l’une pour un école de renom qui faisait la promotion de son MBA et l’autre pour une campagne de recrutement de jeunes talent pour une société de conseil.

      Alors peut être que dans ton cas la cible que tu voulais atteindre avait une consommation trop sporadique de Linked In pour pouvoir être touché par ton message. Parce que suivant le niveau de fonction, le secteur d’activité et la personnalité, les utilisateur de Linked In interagissent tous très différemment avec le réseau. Beaucoup de personnes y sont présentes mais sans être actives…

  9. J’ai fait de la pub sur Facebook Ads pour mon site commerçant http://www.repro-tableaux.com et le résultat est très décevant. Le taux de transformation est nul et le taux de rebond (valeur donnée par Google Analytics) était extrêmement élevé (càd que les internautes ne restent pas sur le site). Bref, c’est une déception. Facebook Ads est bien pour recruter des fans sur sa page FB. Pour le e-commerce, seul Google Adwords vaut le coût.

  10. Deux précisions :
    Ciblage sur des zones rurales ou des petites villes > Les Facebook Ads fonctionnent très bien sur des zones restreintes. Certes, vous n’allez pas toucher beaucoup de monde mais ils seront parfaitement qualifiés.
    Les LinkedIn Ads ne vous permettent pas de faire des annonces en français (!). Vous devez en passer par la régie.
    Dans tous les cas, vous devez vérifier votre coût d’acquisition final (et non le coût au clic).

  11. Bonjour,
    article intéressant qui présente bien les différentes façon de faire de la publicité sur les réseaux sociaux. Par contre, une chose me tracasse, sur vos facebook ads, les pubs sont en néerlandais, et donc je me demandais où vous aviez vu ces publicités, si vous êtes à la frontière d’un pays, est-ce une limite des Facebook ads, qui permettraient d’afficher des publicités ciblées par pays, dans un autre pays ?
    Cordialement,
    Gaetan.

  12. Je fais pour l’instant de la pub que sur Adwords, mais j’hésite à essayer sur facebook en B2C. Vous dites que les CPC sont beaucoup plus faibles sur facebook,, mais pouvez-vous donner un ordre de grandeur?
    C’est en tout cas un moyen de communication à prendre en compte, c’est certain.

  13. Merci pour cette synthèse, vous avez bien résumé les moyens et objectifs.
    Cependant, vous précisez que Linkedin propose des CPC attractif, ils sont de base à 2 usd HT ( 1,4 Euros ) quand même.

  14. Bonjour,

    Je n’ai pas encore testé Linkedin ni Twitter.
    Par contre, j’ai mener une dizaine de campagnes Facebook ads.

    Les coûts par clic observés de mon côté ne sont pas forcément moins élevés que sur Adwords(tout dépend du secteur).

    En termes de ROI, Adwords reste au dessus pour moi car on répond directement à une demande de l’internaute (exprimée par sa recherche).
    Les personnes viennent sur Facebook essentiellement pour se divertir. En étant sur un message uniquement commercial, on a énormément de mal à délivrer du volume.

    C’est pour cette raison que j’utilise maintenant Facebook ads surtout lors de jeux concours.

  15. @Butchero les chiffres sont connus et de nombreuses entreprises génèrent des millions en CA chaque mois grace à la publicité sur les réseaux sociaux.

    @Marc les sites de type GetRichQuick et « médicaux » sont réglementés sur Facebook afin d’éviter le spam et les publicités mensongères.

    @CSIA les retours sont existants et très conséquents, faites simplement quelques recherches sur les affiliés qui utilisent Facebook.

    @JeanGerard il est totalement gérable d’avoir de bons taux de conversions et un ROI élevé sur FacebookAds, toutefois c’est comme tout, c’est un métier en soit et créer et développer des campagnes sur cette plateforme prend du temps.

    @monmarketing les CPC sur Facebook Ads sont infiniments plus bas que sur Adwords… Je vous mets au défi d’avoir des clics à $0.04-$0.05 sur des thèmes ultra-compétitifs sur Adwords! Il n’est pas si difficile de convertir les utilisateurs de Facebook, il suffit d’adapter son message à la cible et au contexte.

    Il est toujours marrant de voir l’hexagone à la traine sur ce genre de sujets. La France ne fait clairement pas partie des Early Adopters, ni de la première vague de suiveurs. Pas étonnant qu’il y ait aussi peu de blogs (de qualité) et de resources sur le marketing à la performance en francais.

  16. Bonjour,

    Personnellement c’est la phrase « Cependant avant de vous lancer dans une campagne d’acquisition évaluez la valeur réelle pour votre business de pareille démarche » qui m’intéresse le plus car j’ai très peu de notions à ce niveau et c’est sur ce point que je souhaiterais avoir quelques renseignements.

    Ma plus grosse crainte étant d’être  » submergé  » par les clics et de ne pas pouvoir payer la campagne publicitaire. Le principe est toutefois intéressant mais peu précis à ce niveau. Est t’il possible d’arreter la campagne avant sa fin prévue si le budget devient trop conséquent, existe t-il des statistiques sur le retour sur investissement.

    Après effectivement je pense que ça aura toujours plus d’impact que des bêtes flyers 🙂

    Merci pour cet article en tout cas.

  17. @Dukeo Je suis assez étonné du niveau de cpc que vous annoncez pouvoir tenir sur Facebook.
    Avec quel ciblage arrivez-vous à atteindre ce faible prix?

    Je suis par contre totalement d’accord sur le fait qu’il faille adapter son message à sa cible et au contexte de Facebook.

    Merci d’avance pour vos précisions.

  18. @ Dukeo : pareil, comment arrivez-vous à un tel CPC ?
    @ business-conception : on peut définir une limite de budget par jour, ou par campagne. Donc, pas d’inquiétude. De plus, la campagne peut-être mise en pause à tout moment. Pour le ROI, il y a plusieurs outils et méthodes, mais je trouve que chaque cas est différents, un fan engagé n’a peut-être pas la même valeur qu’une simple inscription à une newsletter. (Je sais pas si je suis très clair.)

  19. Je tiens à apporter une petite précision : le CPC, c’est bien mais le Coût d’acquisition est le vrai coût à retenir !
    Sur Facebook, il est généralement le double du CPC. votre coût d’acquisition sur Facebook va dépendre de beaucoup de choses : affinité avec votre marque, promesse faite, aspect non déceptif de cette promesse, …

  20. Comme l’a dit Jean-Noël Anderruthy, Linked In ne propose pas le système d’annonce au CPC en Français. Le seul moyen de travailler avec eux est de passer par leur régie mais du coup on passe par du CPM comme sur Viadeo.

  21. Oui ! Mais il faut aussi bien dire que sur Viadeo et LinkedIn :
    C’est du super-ciblé ;
    Le CPM est attractif ;
    Les formats sont intéressants.
    De fait, on s’en fiche du CPC obtenu au final et on se polarisera sur CPA qui, du coup, est très intéressant.
    Sur des cibles et des objectifs différents, la même remarque vaut pour Facebook (et YouTube ?)…

  22. @Monmarketing @Gaetan des CPC à $0.04-$0.05 sont possibles aussi bien sur des campagnes ultra-ciblés avec à peine 10000 personnes dans la démo, que sur des campagnes avec un ciblage large avec plus de 2 millions de personnes. C’est un métier en soit.

    @sebgdu balancer de but en blanc que le cout d’acquisition est le double du CPC sur Facebook, est à peu près aussi précis que de dire que les francais roulent en Renault. Le cout d’acquisition d’un lead/vente dépend de la démographie, de la niche, de la campagne, du CTR de la campagne, du CTR de la landing page, du taux de conversion de l’offre. Il n’y a pas de regle absolue! Pour des campagnes qui rapportent $14 par lead, vous pouvez avoir un CPC sur Facebook de $0.04, mais un cout d’acquisition de $13 et vous serez toujours profitable. Encore une fois, c’est ce genre de discours à l’emporte pièce des francais qui me pousse à travailler exclusivement avec des anglo-saxons.

  23. @Dukeo
    Quels sont les conseils que vous donneriez pour arriver à avoir un cpc aussi bas?

    Vous nous parlez toujours en dollars, est-ce que cela coûte moins cher d’avoir un compte avec cette devise?

    Merci pour vos retours.

  24. @Butchero: Je suis comme toi, je suis curieux de voir la façon dont les choses vont progresser dans les temps à venir, en tout cas les carte de la « publicité sociale » n’ont pas fini d’être rebattues!

  25. @Yvan Merci 😉
    Le CPC LinkedIn et Viadeo : 1.50€
    Celui de Facebook : entre 0.07 et 0.14€
    Si, sur Facebook, vous passez en régie, vous êtes au CPM mais les possibilités de ciblage sont très élaborées.
    Dans tous les cas, une campagne est justifiée à partir du moment que vous avez à toucher des profils (professionnels, géographiques, démographiques, etc.) très précis.
    Certes, et si on compare les AdWords Ads et les Facebook Ads, tout va se passer plus vite avec le premier mais, et je me répète, votre CPA fera pencher la balance en faveur de l’un ou de l’autre.
    Il existe une particularité concernant les Facebook Ads : plus l’image est « punchy », plus le CTR sera élevé (bien qu’il soit très éloigné de celui d’AdWords même sur le réseau Display) et, en conséquence, plus le CPC sera faible. Autre condition : il faut que la cible soit la plus précise possible. De fait, on cherche toujours à découper la campagne de départ en rondelles de saucisson…

    • @Dukeo:Je n’ai rien à cacher Social Media Examiner a bien été ma source. J’ai trouvé le sujet intéressant et au cœur des sujets sur lesquels je travaille actuellement et j’ai voulu le partager avec le plus grand nombre rien de plus. Le fait de participer à l’activité de sites comme Presse Citron ou autres ne m’apporte ni gloire ni argent, je le fais par pur plaisir et passion.Comme je t’ai répondu sur ton blog parmi les lecteurs de mon blog nombre d’entre eux sont lecteurs de SME et de Presse Citron pourtant ça ne m’a pas dérangé de partager cet article avec eux et d’autres personne . Je ne me suis jamais targué d’être un quelconque expert depuis que je suis actif sur le web. J’aime juste partager et apprendre des autres rien de plus.

      Après tu es totalement libre d’avoir ton avis et ta conception du partage de l’information …. Tout comme j’ai la mienne. Porte toi bien et à bientôt

  26. @Yvan et comme je te l’ai fait remarqué dans les commentaires sur mon blog, recopier un article et le traduire quasiment mot à mot est du plagiat.

    S’inspirer d’un article, en reprendre quelques citations (partielles) et ajouter sa propre expertise en développant sur le sujet n’a rien à voir avec ça.

  27. Concernant les LinkedIn Ads, plutôt attrayantes sur le papier (B2B très ciblé pas trop cher), le principal obstacle est pour le moment que les publicités en français ne sont pas acceptées ! Manque de ressources de LinkedIn ? Vivement que le service soit étendu.

  28. je travaille dans une entreprise au cameroun et elle aimerais faire de la publicite sur facebook,twitter et youtube comment faire svp?

  29. Pingback: Devriez-vous faire de la publicité sur Facebook, LinkedIn ou Twitter ? | Blog de khedidja Bada

  30. bonjour,

    Je serai intéressé par une pub sur Facebook mais alors je n’y comprends rien de rien si il y avait une âme charitable qui puisse m’aider.
    parce que des clics a 1 euros 35 ,des clics a 0,01 euros a rien y comprendre. Merci d’avance.

    Patrick

  31. Pingback: Klout c’est quoi exactement, et à quoi ça sert ? « L'info Autrement CFTC HUS

  32. La pub sur les réseaux sociaux a pris un vrai essor cette année. Malheureusement, puisque les CPC commence à atteindre des sommets.

    Si c’est pour payer 1 euro le clic, ça fait cheros…

Répondre