Suivez-nous

Tech

La directrice financière de Huawei a plus de produits Apple que vous

Arrêtée en décembre, la directrice financière de Huawei voyageait avec de nombreux appareils d’Apple en sa possession. Une situation un peu gênante pour le groupe chinois dont l’objectif est de dépasser son rival américain.

Il y a

le

Huawei ZTE AR smartphone pliable

Voilà plusieurs mois que la directrice financière de Huawei a été arrêtée au Canada sur demande des États-Unis. Pour rappel, les autorités américaines accusent Meng Wanzhou d’avoir violé les sanctions économiques contre l’Iran en continuant de collaborer avec ce dernier par le biais de sociétés-écrans. En conséquence, les USA ne cessent d’exiger son extradition, une procédure qui risque de demander du temps.

Huawei fait la guerre à Apple, mais pas totalement

Depuis son arrestation, la directrice financière de Huawei a été libérée sous caution, mais elle est toujours surveillée et dépossédée de ses papiers d’identité et de certains de ses effets personnels. D’ailleurs, celle-ci a été arrêtée en possession de nombreux appareils signés Apple, rapporte Bloomberg. En effet, celle-ci avait alors dans ses bagages un iPhone 7 Plus, un MacBook Air ainsi qu’un iPad Pro lors de son arrestation. En somme, un seul des appareils en sa possession était signé Huawei, le Huawei Mate 20 RS, avec un design signé Porsche.

Si cette découverte pose problème à Huawei, c’est principalement parce-que le groupe chinois applique une politique zéro tolérance à l’égard des produits de son concurrent Apple. Il y a quelques mois, Huawei avait en effet sanctionné deux de ses employés qui avaient utilisé un iPhone pour partager un tweet souhaitant la bonne année aux utilisateurs du groupe. Évidemment, les internautes avaient rapidement repéré la bourde et s’étaient moqués du constructeur. Celui-ci a donc sanctionné les employés en les rétrogradant et en réduisant leur salaire respectif d’environ 600 euros.

De plus, Huawei et Apple se font la guerre depuis plusieurs années pour la place de numéro 2 des constructeurs de smartphones dans le monde. Le groupe chinois a fait de nombreux efforts, si bien qu’il a réussi à dépasser celui-ci durant quelques mois.

Le contenu des appareils saisis à la directrice de Huawei sera analysé en détail sur ordre du tribunal.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests