Suivez-nous

Smartphones

Huawei a sanctionné les employés qui ont tweeté depuis un iPhone

Le constructeur Huawei a sanctionné les deux employés qui sont responsables du récent tweet envoyé depuis un iPhone. Leur salaire a été abaissé par la direction.

Il y a

le

Huawei USA Canada
© Pexels / Johnny Mckane

À l’occasion de la nouvelle année, Huawei a partagé un message sur son compte Twitter afin de souhaiter une bonne année 2019 à tous ses utilisateurs, comme beaucoup d’autres entreprises le font. Néanmoins, le constructeur chinois n’a pas semblé prendre en compte un détail non négligeable, à, savoir que le tweet en question avait été envoyé depuis un iPhone.

Huawei tweet iPhone

Huawei rétrograde les employés responsables et baisse leur salaire

Si l’erreur peut sembler légère, Huawei et Apple restent tout de même d’importants concurrents dans le domaine de la téléphonie et les internautes le savent, si bien qu’ils ont directement remarqué la bourde. Le fabricant a rapidement supprimé son tweet avant de corriger le tir avec un nouveau message, posté depuis Twitter Media Studio. Mais l’erreur était faite.

L’on aurait pu supposer qu’elle n’entraînerait pas d’autres conséquences que l’ironie des utilisateurs de Twitter, mais ce n’a pas été le cas. Comme l’indique l’agence de presse Reuters, Huawei a pris les choses au sérieux et lourdement sanctionné deux de ses employés à l’origine de la bourde. Pour le constructeur chinois, l’erreur est attribuée à l’agence en charge des médias sociaux à l’étranger, puisque l’employé de celle-ci aurait eu un problème de VPN l’empêchant de se connecter à Twitter, qui est un réseau social inaccessible en Chine. Par conséquent, il a utilisé un iPhone avec une carte SIM étrangère pour pouvoir poster le message à minuit.

Néanmoins, deux employés de Huawei ont été rétrogradés et leur salaire a été réduit de 5 000 yuans, soit environ 640 euros. Le directeur du marketing, qui fait partie des deux employés visés par la sanction, verra également son salaire gelé pendant un an.

Cela fait plusieurs mois que les tensions sont grandissantes entre la Chine et les États-Unis, ce qui n’est pas sans conséquence pour Huawei et Apple, respectivement numéro deux et numéro trois mondial du marché des smartphones. La guerre entre les deux constructeurs ne cesse donc de sévir, si bien qu’un fournisseur du constructeur chinois a pris la décision de soutenir les employés qui achètent un mobile chinois, tout en pénalisant ceux qui achètent un iPhone.

Source

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. julie

    4 janvier 2019 at 12 h 24 min

    A la place de Huawei, je leur aurais offert un Huawei et je l’aurais fait savoir

  2. Titi

    4 janvier 2019 at 15 h 07 min

    Huawei est à l’image de son pays… Une dictature.

    • Peter

      4 janvier 2019 at 15 h 44 min

      En France c’est un cas de licenciement. Il n’y aurait pas eu de rétrogradation ils se seraient juste fait virer pour fautes graves et atteintes à l’image de l’entreprise.

      • Eh oui...

        5 janvier 2019 at 8 h 59 min

        Euh en France, non, car il faut une sacré motivation pour virer un employé même fautif. Et s’il est procédurier, l’employeur perd à tous les coups aux prud’hommes. D’où le nombre d’employés français incompétents.

  3. Gaetan BALLAND

    4 janvier 2019 at 15 h 24 min

    Je suis pas sûre que se soit de qu’il fallait faire chacun à le téléphone qu’il veut c’est pas par se que j’ai travailler chez Orange ou sfr que jetait client chez eux 😂 abusé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests