Suivez-nous

Vidéo

DJI Osmo Action : DJI s’invite sur le territoire de GoPro (en faisant mieux ?)

Le dernier produit du leader mondial des drones de loisirs n’est pas un drone ni un pied de caméra stabilisé, c’est une caméra d’action. Présentation détaillée de la DJI Osmo Action.

Il y a

le

DJI Osmo Action
© Presse-citron

Le leader mondial des drones de loisirs et professionnels (la frontière étant de plus en plus ténue entre les deux univers) nous a habitués à un rythme soutenu de sorties de nouveaux produits. Et parfois aussi à quelques surprises. Après l’étonnante et non moins excellent Osmo Pocket fin 2018, DJI revient aujourd’hui avec une nouveauté qui va encore certainement faire beaucoup parler puisqu’il s’agit cette fois d’une caméra d’action 4K. Oui, un truc genre GoPro.

Le constructeur chinois s’invite là sur un territoire déjà très largement encombré, avec d’un côté le leader – en difficultés – GoPro et ses caméras d’action haut de gamme et coûteuses faisant office de référence sur ce secteur, et d’un autre, une pléthore de challengers, pour la plupart chinois, proposant le même type de produit en version low cost, ce qui n’exclut pas cependant pour certains qu’ils soient de qualité.

Alors, que diable vient faire DJI dans cette galère ? On imagine bien que si une telle marque s’aventure sur ce territoire quelque peu miné, c’est qu’elle a quelques arguments à faire valoir. C’est ce que nous allons voir. Même si nous sommes en possession de cette DJI Osmo Action à la rédaction de Presse-citron, cet article n’est pas un test, celui-ci viendra plus tard, mais une présentation générale de l’engin.

Deux écrans pour le prix d’un

La principale innovation sur cette DJI Osmo Action consiste en l’intégration d’un double écran. En plus de l’écran tactile que l’on a désormais l’habitude de trouver au dos de ce type de caméra, celui-ci proposant une diagonale 2,25 pouces, la caméra est dotée d’un deuxième écran carré de 1,4 pouce (non-tactile) sur sa face avant, à gauche de l’objectif. Une fonctionnalité particulièrement pratique et probablement plébiscité à l’ère du selfie, puisqu’elle permet de travailler au mieux ses cadrages. Pour basculer de l’un à l’autre, il suffit de faire un double-tap avec deux doigts sur l’écran principal, et hop, selfie.

Concernant les autres caractéristiques, on retrouve le savoir-faire de DJI, notamment en termes d’algorithmes de stabilisation tels qu’on peut déjà les connaitre sur ses autres produits. A ce titre, l’Osmo Action est la première caméra portable DJI à intégrer la technologie RockSteady, qui combine des algorithmes de stabilisation haute performance avec l’EIS avancée pour enregistrer des vidéos fluides et stables, même en 4K/60 ips 4K/60 ips à 100 Mbit/s. L’Osmo Action est également capable de filmer des vidéos HDR en 4K/30 ips. Une lentille asphérique à trois verres enregistre les vidéos avec une très faible distorsion et aide à réduire les effets de déformation.

Plusieurs modes de capture sont disponibles, comme le Mode Ralenti 8x en 1080p/240 ips, ou le ralenti 4x en 720p/120 ips créent chacun, le mode Timelapse, ainsi que la personnalisation des modes d’exposition, avec des paramètres manuels et semi-automatiques qui permettent jusqu’à 120 secondes d’exposition.

En ce qui concerne la photo, Un capteur de 1/2,3 pouces enregistre des photos de 12 mégapixels.

Côté son, l’Osmo Action est équipée de deux microphones et d’un haut- parleur, et les utilisateurs peuvent utiliser des commandes vocales (pour le moment uniquement disponibles en anglais et en mandarin) pour contrôler la caméra.

Des accessoires pour compléter l’expérience (et rallonger la facture)

Comme DJI nous y a habitués, l’Osmo Action est proposée avec une gamme d’accessoires optionnels comme un boitier étanche, un adaptateur 3,5 mm pour connecter un microphone externe, une barre d’extension de 500 mm, une poignée flottante pour l’utiliser dans l’eau, des filtres et enfin une station de recharge. Notez que la monture protectrice de la caméra dotée de fixation adhésive est fournie dans le pack de base. Enfin, elle pourra être pilotée à l’aide de l’application mobile DJI Mimo par Wi-Fi ou Bluetooth pour plus de fonctionnalités, notamment une vue caméra en direct, plusieurs modèles d’histoires, un post-traitement rapide dans l’application, etc.

La DJI Osmo Action est disponible à l’achat sur store.dji.com à partir du 15 mai et auprès des revendeurs agrées DJI à partir du 22 mai au prix de 379 euros.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests