Suivez-nous

Mobile

Donald Trump signe un décret anti-Huawei

La tension monte d’un cran avec le décret signé par Donald Trump.

Il y a

  

le

 

Par

Le logo de Huawei
© Photo by Alex Fu from Pexels

La tension entre la Maison Blanche et la société chinoise Huawei vient de monter d’un cran. Comme le rapporte CNN, Donald Trump vient de signer un décret interdit aux sociétés américaines d’utiliser les équipements de télécommunication qui, pour l’administration, représentent un risque pour la sécurité nationale. Si le décret ne mentionne pas d’entreprise, ni de pays en particulier, peu de temps après sa signature, le Département du Commerce a ajouté Huawei à la liste des entreprises visées par celui-ci. Des règles plus précises seraient prévues.

Pour Huawei, les Etats-Unis seront les perdants

Pékin a déjà réagi à la signature de ce décret, demandant aux USA de cesser ses actions “incorrectes”. “La Chine a toujours souligné qu’il ne fallait pas abuser du concept de sécurité nationale. Celui-ci ne devrait pas être utilisé comme un outil pour faire avancer le protectionnisme commercial”, a indiqué un représentant du ministère du commerce chinois.

De son côté, Huawei a indiqué que cette mesure va porter préjudice aux entreprises et aux consommateurs américains, et que cela va gêner les efforts des Etats-Unis pour développer son réseau 5G. “Empêcher Huawei de faire des affaires aux États-Unis ne rendra pas les États-Unis plus sûrs ni plus forts; au lieu de cela, cela ne servira qu’à limiter les États-Unis à des solutions de rechange inférieures mais plus onéreuses, les laissant à la traîne dans le déploiement de la 5G”, explique l’entreprise.

Pour rappel, Huawei est suspecté par les Etats-Unis d’être utilisé par la Chine pour de l’espionnage. Mais l’entreprise a toujours fermement démenti cela.

Emmanuel Macron s’est déjà exprimé sur ces tensions, comme le rapporte Europe 1. Profitant de sa présence au Salon Vivatech, le président français a indiqué que ce n’est pas approprié de “lancer maintenant une guerre technologique.”

“Notre perspective n’est pas de bloquer Huawei ou toute autre entreprise mais de préserver notre sécurité nationale et la souveraineté européenne”, a-t-il aussi déclaré.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests