Doodlekit, enfin un éditeur web en ligne réellement simple d’utilisation ?

Les éditeurs web en ligne, ces services web qui permettent de créer un site web facilement, en quelques clics et, selon l’expression consacrée, sans aucune ligne de code, ne m’ont jamais vraiment convaincu, leur intuitivité étant en général toute théorique.

Doodlekit

Bien sûr je ne les ai pas tous testés, mais Doodlekit m’a véritablement surpris par sa facilité d’utilisation, le plaçant immédiatement dans les logiciels que l’on a en main au premier coup d’oeil, ces logiciels qui poussent à l’action, qui donnent envie d’en faire un peu plus.

Les éditeurs web en ligne, ces services web qui permettent de créer un site web facilement, en quelques clics et, selon l’expression consacrée, sans aucune ligne de code, ne m’ont jamais vraiment convaincu, leur intuitivité étant en général toute théorique.

Doodlekit

Bien sûr je ne les ai pas tous testés, mais Doodlekit m’a véritablement surpris par sa facilité d’utilisation, le plaçant immédiatement dans les logiciels que l’on a en main au premier coup d’oeil, ces logiciels qui poussent à l’action, qui donnent envie d’en faire un peu plus.

Déjà, vous arrivez sur une page d’accueil dont les teintes et l’ambiance générale ont dû être longuement réfléchies : ces couleurs chaudes et ce parti-pris graphique résolument anti-geek mettront probablement Madame Michu en confiance.

Ensuite, ensuite… tout est clair.
Les menus d’édition de vos pages ne sont pas cachés dans un obscur panel d’administration mais directement sur les pages, en surbrillance, vous permettant d’éditer directement et visuellement chaque bloc (en-tête, menus latéraux, pied de page…). Vous disposez en outre d’un choix important de modèles ou gabarits de pages, chaque gabarit étant lui-même décliné dans une multitude de combinaisons de couleurs.
L’ajout d’une page et la présence de son lien dans le menu est également un jeu d’enfant, et chaque site est doté nativement d’un blog dont vous pouvez choisir d’afficher les derniers titres de billets de de commentaire sur la page d’accueil du site.

La saisie et l’enrichissement de texte se font dans un éditeur visuel de type traitement de texte allégé qui s’installe comme une extension Firefox lors de votre première utilisation.
La gajeure dans ce type de service est bien évidemment de faciliter à l’extrême un processus qui reste complexe pour le commun des mortels (la logique de la structure même d’un site web n’est pas si évidente à comprendre pour un néophyte), et Doodlekit a réussi son approche en allant même au-delà, car son outil est presque ludique.

Dernière note technique pour les puristes : les pages générées sont valides XHTML et CSS et le service propose de nombreux services annexes à intégrer dans votre site (forum, Paypal…)

Vous pouvez voir un exemple de site que j’ai créé (bien grand mot…) en quelques clics.
Doodlekit propose une formule gratuite et 3 formules payantes, de $15 à $50 par mois selon le niveau de services souhaité.

Reste à définir l’utilité réelle et la pertinences de ce type de service, à mi-chemin entre utilisation professionnelle et grand public


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. C’est vraiment pas mal. Blog, galerie photos, pages : il y a tout ce qui faut. Et les designs sont assez professionnels – pas mal pour les débutants du Web.

  2. Maître Capello on

    @ Phil

    Le message de Presse-Citron n’est en rien copié-collé sur celui de techcrunch. Le texte est entièrement original, comme toujours. La seule analogie concernant le sujet, il faudrait donc ne plus parler de quoi que ce soit, dès lors qu’un journal ou un blog l’a déjà mentionné ?

    "Get a life", comme disent nos amis américans.

  3. Ca a l’air très bien, surtout les photos et le blog sur le même site. Est-ce-que c’est plus simple que WordPress ? Je n’ai pas vu la possibilité de faire des tags…

  4. Merci presse citron, je ne suis pas un pro en info mais je souhaitais un site web complémentaire à mon blog (luxurycatamaran.Blogspot.com) afin présenter mon activité pro rapidement et ne pas avoir à apprendre à programmer. J’en ai testé plusieurs celui la est vraiment bien pour un débutant.
    J’apprends plein de choses grace à ton blog, merci beaucoup. Je te souhaite plein de lecteurs.

    Avant de critiquer faites le..

    sebastien

  5. J’utilise http://www.weebly.com et après avoir examiné l’offre doodlekit je ne vais pas changer.

    Weebly est très simple et très fiable. Ce service couvre quasiment tous mes besoins. En plus c’est totalement gratuit et sans limitations. Pourquoi se priver ?

    L’interface est en AJAX et se configure avec du glisser-placer de widgets à la netVibes. On peut ajouter des widgets externes.

    Google ads ne fonctionne malheureusement pas, mais la correction du bug est dans le pipeline et devrait être résolu très prochainement.

    J’utilise weebly depuis plusieurs mois et il n’y a aucun problème de fiabilité ou de performance à signaler.

  6. @phil : j’ai publie cet article apres avoir flashe sur ce service et l’avoir longuement teste. Je n’avais pas vu l’article sur Techcrunch que je lis pourtant regulierement. Il est normal que sur des blogs techno il y ait parfois des articles traitant du meme sujet. Je te rassure, Ouriel est un ami et je viens de passer une partie de l’am avec lui. Ton commentaire nous a bien amuses

  7. Merci éric pour la présentation du site, ca m’a l’air plutot pas mal !

    -> Phil, j’ai fait mon dernier article sur TENDER FOREVER. Tu n’as pas le droit d’en faire un toi aussi! non mais !

  8. Effectivement très sympa…
    Par contre je n’arrive pas à intégrer une vidéo Youtube en copiant le code… Il me dit qu’il y a une erreur mais mes compétences s’arrêtent là…
    Ce qui est bizarre c’est qu’avant que j’installe le plugin WYSIWIG pour Firefox, ça marchait…

  9. Erf je me tate sur doodlekit. Weebly fait vraiment fort dans son domaine je trouve. Je n’ai peut etre pas passé autant de temps sur doodlekit d’ou mon avis par forcement objectif mais bon.

    ps : Eric, on les a eu ces ecossais … ^^

Répondre