Suivez-nous

Lifestyle

Dopée par le streaming et le cinéma, l’industrie du divertissement a battu tous les records en 2019

L’année dernière a été historique pour l’industrie culturelle. Les choses semblent malheureusement bien différentes pour 2020 avec l’effet déjà ressenti du coronavirus.

Il y a

  

le

 
cinéma
© Unsplash / Felix Mooneeram

C’est un chiffre historique. Pour la première fois, le marché mondial du divertissement, qui inclue le cinéma et la télévision, a dépassé les 100 milliards de dollars de revenu en 2019 pour s’établir à 101 milliards.

Ces résultats impressionnants reposent en grande partie sur les recettes incroyables du box-office mondial qui représentent 42,5 milliards de dollars. Le marché s’est notamment renforcé en Asie avec les succès de films comme Avengers : Endgame qui a frôlé les 3 milliards de dollars. Le remake du Roi Lion a aussi explosé les compteurs en récoltant 1,653 milliards. Petit ombre au tableau, une baisse des ventes de billets de 4 % observée aux États-Unis.

Le coronavirus va lourdement frapper l’industrie du divertissement

La satisfaction est la même en ce qui concerne le streaming. L’année 2019 a vu le lancement aux États-Unis de nouveaux services comme Apple TV+ ou Disney +. Cela s’est ressenti au niveau des chiffres globaux puisque 863,9 millions de personnes sont désormais abonnés à une plateforme dans le monde, soit une hausse de 28 % par rapport à 2018. La donne est la même aux USA avec 237,2 millions d’abonnés pour une croissance de 26 % en un an.

L’ensemble de ces chiffres a de quoi réjouir les grands acteurs de l’industrie mais l’épidémie de coronavirus est néanmoins en train de doucher leurs espoirs pour 2020. De nombreuses salles de cinéma sont contraintes de fermer leurs portes provisoirement en raison des confinements décidés dans plusieurs pays occidentaux majeurs. Les reports de sortie ont aussi tendance à se multiplier parmi lesquelles, James Bond : Mourir peut attendre en novembre 2020.

Pour le streaming, la donne sera peut-être un peu différente. Les personnes contraintes de rester à domicile pourraient en effet se laisser tenter et souscrire une abonnement pour passer le temps. Mais sur la durée, cela n’est pas non plus tenable et les tournages de productions originales risquent d’être impactés.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests