Durant la keynote d’Apple, la démonstration du Face ID ne s’est pas très bien passée

Et voici pourquoi.

Ça y est ! Hier soir, Apple a finalement présenté ses nouveaux iPhone lors d’une keynote dans le Steve Jobs Theater, à l’intérieur de son nouveau QG.

L’événement était très attendu par les fans de la marque à la pomme et il était suivi partout dans le monde.

Apple devait mettre le paquet puisque cette année, il fête les 10 ans de son premier smartphone.

Et en plus des deux iPhone 8, la firme de Cupertino a également présenté un “one more thing” : l’iPhone X avec un design borderless et fondamentalement différent des modèles précédents.

Sinon, parmi les nouveautés annoncées lors de la keynote, il y avait également le Face ID

Il y a quelques années, Apple présentait le Touche ID, qui permet de déverrouiller le smartphone avec les empreintes digitales.

Avec Face ID, c’est encore plus simple puisqu’il suffit de tourner son visage vers l’appareil (détection du visage).

Malheureusement, la première démonstration publique ne s’est pas passée comme prévue. Lorsque Craig Federighi, responsable software d’Apple, a voulu faire une démonstration du Face ID, le nouveau mécanisme de déverrouillage n’a pas fonctionné. À la place, le mobile a demandé un passcode. Et pour faire la démonstration, il a été obligé de prendre un autre smartphone. Et cela devait être assez embarrassant.

Néanmoins, il ne s’agissait ni d’un bug, ni d’un défaut du nouvel iPhone

En effet, si on observe bien l’écran lors de la démonstration, l’iPhone demandait le passcode pour activer la fonction Face ID.

Et cela fait sûrement partie du fonctionnement normal. Comme le Touch ID, la fonctionnalité Face ID requiert probablement à l’utilisateur de saisir le passcode après le démarrage de l’appareil ou après plusieurs utilisations de l’identification biométrique. Il s’agit d’une mesure de sécurité tout à fait normale.

Mais et tout cas, ce petit fail lors de la présentation des nouveaux iPhone n’a pas échappé aux twittos.

Selon Vice, l’incident a même causé une chute soudaine de l’action d’Apple.


Nos dernières vidéos