e-cinema, un autre concurrent français pour Netflix

Des films qui ne sortent pas en salles.

Netfix aura un nouveau concurrent avant la fin de l’année. Il s’agit d’e-cinema.com, un service cofondé par Frédéric Houzelle (Atlantis TV), Roland Coutas (Travelprice) et Bruno Barde, qui a dirigé plusieurs festivals de cinéma, comme celui de Deauville.

Il sera lancé le 8 septembre et proposera un rendez-vous hebdomadaire, le vendredi à 14 h, pour la sortie d’un film sur la plateforme.

« Le cinéma en France évolue, comme dans le monde, vers une consommation plus facile, rapide, économique : le ecinema propose aux spectateurs de découvrir chez eux des films inédits, jamais sortis en salles, lit-on dans un dossier de presse. Il ne s’agit pas ici de concurrencer le système d’exploitation habituel, mais d’être une offre alternative et de permettre à des œuvres cinématographiques ne bénéficiant pas d’une sortie en salles d’exister, autorisant ainsi le retour à une plus grande diversité de l’offre cinématographique. »

Dans un premier temps, e-cinéma achètera des films locaux mais aussi étrangers. Il s’agira notamment de films qui n’ont pas trouvé preneur pour la diffusion en salles, mais qui sont de bonne qualité.

La raison pour laquelle ceux-ci n’arrivent pas dans les salles est que « l’offre de films est largement supérieure au nombre de films que les salles de cinéma peuvent diffuser tous les ans », d’après Frédéric Houzelle, cité par La Tribune. Mais pas parce qu’ils sont mauvais.

Actuellement, e-cinéma a déjà acquis 30 films, alors qu’il fonctionne encore avec ses fonds propres.

Cependant, le nouveau service de VOD entend lever 5 millions d’euros. Et sur le long terme, il compte créer ses contenus originaux, comme le fond déjà Canal+, Netflix et Amazon.

Le modèle économique qui sera adopté par le site sera hybride

Les internautes peuvent payer à l’acte en achetant un « billet » à 4,99 euros (en précommande), pour voir un film qui sera sur la plateforme pendant 12 semaines.

Mais il sera également possible d’acheter un « pass liberté » à 9,99 euros par mois qui donne un accès illimité au contenu. Pour son lancement, e-cinéma va proposer ce pass liberté à 5,99 euros aux 100 000 premiers abonnés.

Outre les films, e-cinéma compte aussi alimenter un blog ainsi qu’une chaîne YouTube sur le cinéma.

(Sources :  1 / 2 )


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend