Éboueurs du net : la modération, ou la partie immergée des réseaux sociaux

Les algorithmes ne peuvent pas assurer efficacement toute la modération sur les réseaux sociaux. Au risque que les modérateurs humains y laissent leur santé mentale.

Cette semaine, Twitter annonçait qu’il rachetait Smyte, un service chargé de lutter contre les abus en ligne. C’est connu, le réseau social de Jack Dorsey a la réputation d’avoir du mal à limiter les comportements abusifs sur sa plateforme.

Depuis plusieurs années, Twitter et sa politique de modération sont régulièrement critiqués, si bien que la plateforme présente progressivement de nouvelles règles à suivre. Malgré tout, le réseau social est loin d’être le seul à avoir des difficultés liées aux contenus en ligne. Tous se doivent de travailler aux côtés de modérateurs, ces éboueurs du web chargés de visionner une quantité insoupçonnée de contenu pour répondre à la question : Que doit-on ou ne doit-on pas voir sur les réseaux sociaux ?


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies