Suivez-nous

Auto-Moto

Elon Musk annonce du retard pour le déploiement du tout nouveau Autopilot

Il faudra encore s’armer de patience pour pouvoir profiter de la nouvelle version de l’Autopilot.

Il y a

  

le

 
tesla model x autopilot
© Tesla

Une fois n’est pas coutume, Elon Musk annonce du retard concernant le calendrier Tesla. En effet, la réécriture très attendue du noyau de l’Autopilot semble prendre plus de temps que prévu, si bien que la société demande plusieurs semaines jusqu’à un mois de délais supplémentaire. Elon Musk défend ses équipes en expliquant que « le réseau neuronal absorbe de plus en plus le problème » dans le cadre de la réécriture. Le mois dernier, Elon Musk annonçait ceci :

Comprenez : « L’amélioration de la FSD sera un bond en avant, car il s’agit d’une réécriture architecturale fondamentale, et non d’un ajustement progressif. Je conduis personnellement la dernière version alpha dans ma voiture. Presque aucune intervention entre le domicile et le travail. Diffusion publique limitée dans 6 à 10 semaines ». Aujourd’hui, le délai devrait donc être encore plus long.

Malgré tout, ce tweet du PDG de Tesla nous informe qu’il teste en personne la nouvelle version de l’Autopilot en cours de déploiement. C’est la deuxième fois qu’il évoque ses trajets quotidiens à bord de son prototype, il y a quelques mois Elon Musk avait déjà fait allusion à cela.

« J’ai donc personnellement testé la dernière version alpha d’un logiciel d’autoconduite complet lorsque je conduis ma voiture et je pense vraiment que c’est profondément mieux que ce que les gens réalisent. C’est incroyable. J’en suis presque arrivé au point où je peux aller de chez moi au travail sans intervention, malgré la construction et les situations très variées. C’est pourquoi je suis très confiant quant à l’achèvement de la fonctionnalité d’autoconduite complète d’ici la fin de l’année, c’est parce que je la conduis littéralement. »

La Model S d’Elon Musk a déjà été repérée par quelques habitants. Selon plusieurs sources, ce véhicule arborerait également des couleurs encore inexistantes.

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. WillBee

    16 septembre 2020 at 17 h 29 min

    « la version alpha de l’hémorragie » non mais c’est quoi cette traduction automatique ? 😀
    Espérons que la conduite automatique de Tesla soit d’un meilleur niveau !

    Depuis le temps qu’Elon Musk nous l’annonce « d’ici la fin de l’année » … depuis le temps on a oublié de quelle année il s’agit (d’ailleurs elle n’est habilement pas précisée, l’annonce reste donc valable d’année en année 🙂 ).

  2. Manu86

    16 septembre 2020 at 22 h 15 min

    « J’en suis presque arrivé au point où je peux aller de chez moi au travail sans intervention, malgré la construction et les situations très variées. C’est pourquoi je suis très confiant quant à l’achèvement de la fonctionnalité d’autoconduite complète d’ici la fin de l’année, c’est parce que je la conduis littéralement. »
    Bah non, il est derrière le volant et intervient… c’est du niveau 3… « l’autoconduite complète » n’est donc absolument pas une conduite autonome de niveau 5.
    Il joue sur les mots comme toujours pour faire monter les actions…
    Son appât du gain finira par détruire Tesla quand la bulle explosera.

    • Alex

      17 septembre 2020 at 3 h 01 min

      Je crois que t’as pas tout saisi. Il n’a pas l’autopilot basique de niveau 3 dans sa tesla, mais une version alpha de la version autonome.. Et jusqu’à présent, tout ce qu’il a affirmé, il a réussi, même si ça s’est fait avec du retard. Tout le monde l’a pris pour un fou en 2010 avec des voitures électriques, tout le monde l’a pris pour un fou quand il a voulu récupérer ses lanceurs de fusées. Il a réussi tout ça, et y’a toujours des monsieurs je sais tout qui viennent continuer de faire les haters, ahlala, la France et ses français !

      • Citron

        19 septembre 2020 at 22 h 32 min

        Il y a effectivement les haters, mais il y a surtout les fanboys qui relaient tout et n’importe quoi sur Musk.
        Tesla n’est pas une idée de Musk. Lui a surtout amené beaucoup d’argent et, est devenu petit à petit l’emblème de la marque .
        Pas grand monde ne l’a pris pour un fou quand il voulait récupérer ses lanceurs, puisque la Nasa avait lancé dans les années 70 un programme visant à réutiliser les fusées. D’ailleurs les boosters et la navette étaient réutilisables mais beaucoup trop cher.
        Mais, dans les années 80-90 MacDonnellDouglas avait mis au point la fusée Delta Clipper qui décollait et atterrissait à la verticale. (Allez voir sur YouTube).Ça n’est donc pas Musk qui en a eû l’idée.
        Une dizaine d’années plus tard, Bezos avec BlueOrigins et Musk SpaceX y arrivaient à leur tour (Merci MacDonnellDouglas et la Nasa).
        Désolé d’avoir tué le rêve de Musk = génie/disrupteur

  3. Taro

    17 septembre 2020 at 12 h 50 min

    L’autopilot ca marche sur les routes droites et hyper larges des USA chez nous c’est juste impossible. Essaie de monter sierre a zinal en fsd tu seras dans le ravin au second virage. Alors qu’il arrete de mentir. L’auto pilote hors conditions ideales de labo ca ne vaut strictement rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests