Connect with us

Musiques

En Inde, l’abonnement Spotify (ne) coûte (que) 1,5 euro

Cette semaine, Spotify lance son service de streaming musical en Inde. Et en plus d’avoir adapté ses tarifs au pouvoir d’achat, l’entreprise lève également les restrictions sur la lecture de l’offre gratuite.

Il y a

le

Spotify en Inde

D’après les données de Statista, l’Inde compte actuellement 460 millions d’internautes. Et après la Chine, il s’agit donc du second plus important marché en ligne. En 2021, ce nombre d’internautes pourrait même atteindre les 635 millions de personnes.

De ce fait, il n’est pas étonnant que l’Inde soit devenu une priorité pour la plupart des acteurs de la tech. Et dernièrement, c’est Spotify qui a décidé d’y lancer son service.

Mais bien entendu, le marché indien est différent de ceux des pays d’Europe ou d’Amérique du Nord. Ainsi, Spotify a décidé d’adapter son offre au pouvoir d’achat.

Alors qu’en France, un abonnement à Spotify premium coûte une dizaine d’euros, en Inde, celui-ci est proposé à 119 INR, d’après le site NDTV, soit près de 1,5 euro.

Et ce n’est pas tout, puisqu’en Inde, le géant du streaming musical a également levé l’une des principales restrictions de son offre gratuite financée par de la publicité : les utilisateurs indiens pourront écouter toutes les chansons à la demande, même lorsqu’ils utilisent l’offre gratuite.

Outre cela, Spotify a également musclé son service avec des playlists spécialement conçues pour ce marché, et avec des contenus vidéo.

Spotify à la conquête de l’Inde

Cecilia Qvist, Global Head of Markets, explique que l’arrivée de Spotify en Inde est une étape importante dans la stratégie d’expansion mondiale de l’entreprise. “Rester connecté à la culture mondiale tout en laissant la place à une adaptation locale est un élément fondamental de cette stratégie”, explique-t-il.

“Nous y sommes certainement parvenus avec notre lancement en Inde. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec des équipes locales de chercheurs, d’ingénieurs et de créateurs de goûts culturels pour faire en sorte que ce produit mondial soit aimé, utilisé et favorisé par des utilisateurs de partout en Inde, qu’ils écoutent les succès locaux de Bollywood et du Punjabi ou découvrir des listes de lecture mondiales de k-pop ou de funk brésilien.”

En tout cas, en ce qui concerne les tarifs, le choix de s’adapter au pouvoir d’achat pourrait payer, dans un pays où Apple Music est déjà présent.

Et cela n’est pas sans rappeler un choix de Netflix qui, afin de s’adapter aux pays émergents, a lancé une fonctionnalité qui permet de télécharger du contenu sur l’application mobile. Actuellement, le géant de la VOD teste également un tarif low-cost qui ne permet de regarder les films et les séries que sur mobile.

(Source)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests