Connect with us

Objets connectés

L’enceinte Portal est disponible (aux USA), Facebook clarifie sa politique

Depuis ce jour, les deux enceintes de Facebook Portal et Portal+ sont disponibles à la vente. L’entreprise a profité de la sortie des appareils pour clarifier sa politique à l’égard de la collecte des données et de la publicité.

Il y a

le

Portal Facebook

Alors que Facebook a dévoilé ses premiers objets hardware il y a un mois, les deux enceintes connectées du réseau social sont désormais en vente aux États-Unis. Pour rappel, les appareils intelligents Portal sont tous deux équipés d’un écran et des fonctionnalités tels que la connexion à un service de streaming musical ou l’accès à Alexa. Néanmoins, l’entreprise met particulièrement en avant les interactions sociales, via la vidéo, en intégrant la messagerie instantanée Messenger.

Facebook veut (encore) rassurer les utilisateurs

Concernant leurs prix, Portal est commercialisé 199 dollars, tandis que le modèle supérieur coûte 349 dollars. Actuellement, les livraisons n’ont lieu qu’aux États-Unis, la page web prévue à cet effet ne donne pas d’indications supplémentaires sur la disponibilité en France.

Profitant de cette sortie, Facebook a tenu à rassurer les utilisateurs une fois de plus concernant les données personnelles des futurs propriétaires de Portal. Lors de la sortie de l’appareil, la plateforme sociale avait déjà mis en avant le fait que le bouton présent sur Portal permet de déconnecter la caméra et le micro, rendant impossible les tentatives de piratage à distance. Malgré cela, la plateforme a révélé qu’elle exploiterait quand même les données issues de ses deux enceintes à des fins publicitaires, une collecte qui avait suscité la colère de nombreux utilisateurs.

> Lire aussi :  Facebook sait qui est derrière le piratage massif, mais le FBI lui interdit d'en parler

Dans le billet informant de la disponibilité des enceintes, Facebook tient ainsi à préciser qu’il s’engage à ne pas écouter ou visionner les appels émis via Portal. La compagnie affirme que les données des appels sont chiffrées et que les options basées sur l’exploitation de l’IA sont traitées localement.

Ce texte permet également au réseau social de rassurer les utilisateurs de Messenger en revenant sur la façon dont il traite les données de sa messagerie instantanée. Facebook déclare : « Lorsque vous effectuez un appel vidéo sur Portal, nous traitons les mêmes informations sur l’utilisation de l’appareil que les autres appareils compatibles Messenger […] Il peut s’agir du niveau de volume, du nombre d’octets reçus […] il peut également s’agir de la fréquence et de la durée de vos appels. Certaines de ces informations peuvent être utilisées à des fins publicitaires. Par exemple, nous pouvons utiliser le fait que vous faites beaucoup d’appels vidéo pour informer certaines des publicités que vous voyez. Cette information n’inclut pas le contenu de vos appels vidéo sur Portal ».

> Lire aussi :  Facebook et Twitter expliquent pourquoi ils ne retournent pas en Chine

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests