Suivez-nous

Objets connectés

Enceintes connectées : Amazon domine toujours le marché américain

Aux États-Unis, Amazon ne laisse aucune chance à Google et Apple sur le marché des enceintes connectées.

Il y a

  

le

 

Par

Le logo d'Amazon Alexa au CES 2020 de Las Vegas (Amazon Echo)
Le logo d'Amazon Alexa au CES 2020 de Las Vegas / © presse-citron.net

Bien avant le lancement des Google Home et des HomePod, Amazon proposait déjà des enceintes connectées aux États-Unis, depuis 2014. Et cette avance que le géant du e-commerce a prise sur ses concurrents permet aujourd’hui à celui-ci de dominer le marché.

Une nouvelle étude publiée par la société eMarketer montre aujourd’hui que cela n’est pas près de changer cette année, ni en 2021.

En effet, d’après les prédictions de cette étude, cette année, 69,7 % des utilisateurs d’enceintes connectées aux États-Unis utiliseront des enceintes Amazon Echo. Seulement 31,7 % utiliseront les enceintes de Google. Et seulement 18,4 % utiliseront des produits de la catégorie « autres » qui inclut des modèles comme l’HomePod ou le Sonos One.

« Bien qu’Amazon n’ait pas été le premier à commercialiser un assistant vocal, il a eu un avantage de premier plan dans les haut-parleurs intelligents avec son introduction aux États-Unis de l’Echo et de l’assistant vocal intégré Alexa à la fin de 2014. Depuis lors, il a régulièrement publié de nouvelles fonctionnalités qui rendent le haut-parleur plus facile et plus intuitif à utiliser », explique eMarketer dans son communiqué.

Et si à un moment, l’entreprise pensait qu’Amazon pourrait être rattrapé par Google, celle-ci constate aujourd’hui que grâce à ses stratégies agressives, le géant du e-commerce a pu maintenir sa position de leader sur le marché américain.

D’ailleurs, la situation ne devrait pas beaucoup évoluer en 2021, d’après les prévisions de eMarketer.

L’avantage compétitif d’Amazon serait cependant moins important dans certains autres pays, où ses concurrents ont pu adapter plus rapidement leurs assistants en de nouvelles langues.

En tout cas, cette étude est publiée alors qu’un nouvel acteur devrait bientôt faire son entrée sur le marché des enceintes connectée : Samsung.

Pour rappel, le géant coréen avait déjà dévoilé l’enceinte connecte Galaxy Home. Mais finalement, celui-ci n’a jamais été commercialisé. Et au lieu de lancer ce modèle, Samsung devrait en présenter un autre durant sa conférence Unpacked : le Galaxy Home Mini.

Un marché en forte croissance

Si les enceintes connectées sont si importantes pour le monde de la tech, c’est parce que d’ici quelques années, il devrait s’agir de l’une des catégories de produits les plus populaires dans le monde.

Une autre étude, publiée par Canalys en 2019, prédis qu’à partir de 2021, il y aura plus d’enceintes connectées en utilisation dans le monde, que de tablettes.

Et en 2023, le nombre d’enceintes utilisées pourrait se rapprocher des 600 millions d’unités.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Thomas DARDAINE

    12 février 2020 at 11 h 43 min

    Il faut nuancé sur la scène mondiale car ce qui est vraie pour le marché US n’est pas forcément vrai pour les autres. Le cas de la France est un bon exemple puisque selon les chiffres de ventes en 2019 la part serait plutôt du 60/40 au profit de Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests