Suivez-nous

E-commerce

Épinglé pour son empreinte écologique, Amazon va devenir plus vert

Greenpeace a épinglé Amazon pour son empreinte écologique. Le géant américain du commerce électronique a promis de réduire de 50 % ses émissions de CO2 d’ici 2030, pour ses livraisons de colis.

Il y a

le

Amazon voleurs

Amazon a été pointé du doigt par Greenpeace pour son empreinte écologique, notamment liée à son activité Cloud. L’entreprise de Jeff Bezos promet de rendre la moitié de ses livraisons zéro carbone en 2030.

Amazon : 50 % des livraisons sans carbone d’ici 2030

Le géant américain de la vente en ligne, Amazon, livre des millions de colis par an et consomme des quantités énormes d’énergie pour son activité Cloud dont très peu est renouvelable. Cette activité a d’ailleurs été pointée du doigt par l’association écologiste Greenpeace. L’ONG a effectivement publié son classement d’impact environnemental des grandes entreprises dans l’État de Virginie et attribué la note très peu flatteuse de « F » au géant du commerce électronique. Greenpeace a, par ailleurs, salué Apple pour ses efforts importants d’utilisation d’énergie renouvelable et de transparence.

Piqué au vif par le rapport de l’association écologiste et déjà régulièrement pointé du doigt pour sous-payer ses employés, l’entreprise de Jeff Bezos a annoncé développer un plan « Shipment zero ». L’objectif de ce programme est d’avoir la moitié des livraisons de colis qui n’émettent pas de CO2 d’ici 2030. Amazon compte, pour cela, se focaliser sur les énergies renouvelables comme le solaire et utiliser des véhicules électriques d’ici 11 ans.

La multinationale qui a fait de son patron l’homme le plus riche sur Terre promet aussi de réduire les déchets qu’elle génère. Amazon compte ainsi inciter ses fournisseurs à réduire les emballages de leurs produits mais aussi de supprimer les substances présentant une toxicité pour l’environnement.

Amazon pointé du doigt aussi pour son opacité

En plus de dénoncer l’énorme empreinte écologique d’Amazon, Greenpeace a aussi épinglé le manque de transparence de la multinationale américaine. L’association écologiste accuse effectivement le géant du commerce électronique d’omettre volontairement la majeure partie de son impact environnemental au public. L’entreprise de Jeff Bezos a toutefois promis de fournir des chiffres plus tard dans l’année.

Cette publication du bilan écologique d’Amazon permettra de connaître bien plus précisément l’empreinte écologique de la firme américaine. Quoi qu’il en soit, parvenir à être beaucoup plus vert sera sans doute un véritable défi pour Amazon, si tant est que l’entreprise en fasse vraiment une priorité pour les années à venir.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests