Suivez-nous

Énergie

Equium, la startup française qui fait du chauffage avec du son

Equium va commercialiser des pompes à chaleur d’un nouveau genre, pour le chauffage. Celles-ci utilisent du son à la place d’un piston pour “pomper” le gaz. Et la solution permet d’éviter les gaz à effet de serre.

Setra

Publié le

 

Par

Equium
© Equium

Se chauffer avec du son, c’est possible. La startup française Equium en a d’ailleurs fait sa spécialité. Basée à Saint-Herblain, près de Nantes, celle-ci développe une pompe à chaleur acoustique. En effet, si les pompes à chaleur sont aujourd’hui présentées comme des alternatives plus écologiques aux autres moyens de chauffage, celles-ci ont également des défauts. Mais ces défauts, Equium veut les éliminer en utilisant un moyen plus écolo grâce à sa pompe acoustique.

“La Pompe à Chaleur (PAC) acoustique EQUIUM utilise l’effet thermoacoustique qui correspond à la propension d’une onde sonore à échanger de la chaleur avec un solide. Dans nos machines, cette onde sonore de très haute puissance va permettre de pomper de la chaleur de façon très efficace et de la remonter en température pour votre plus grand confort thermique et écologique…”, peut-on lire sur le site web de la startup.

Ci-dessous, une vidéo dans laquelle Cédric François, le fondateur de cette startup, explique ce phénomène.

Gaz neutre, longévité, …

Contrairement aux pompes à chaleur traditionnelles, la pompe à chaleur acoustique n’utilise pas de gaz à effet de serre, mais un gaz neutre. De plus, sur le plan environnemental, Equium veut proposer des pompes fabriquées avec des matériaux “100 %” recyclables. Enfin, l’appareil développé par la startup, n’utilisant aucune pièce en mouvement, aurait une meilleure longévité et ne nécessiterait pas de maintenance. Equium évoque une durée de vie de 30 ans. Enfin, la pompe acoustique permet de régler la puissance, contrairement aux machines qui fonctionnent en on/off.

Mais contrairement à ce qui est suggéré par son nom, la pompe acoustique est silencieuse. En effet, le son reste dans le circuit, et ne dérange donc pas l’utilisateur. Ce sont ces ondes acoustiques qui font le travail de compression et de détente à la place d’un piston, sur les pompes traditionnelles. Et à l’instar des pompes à chaleur avec un moteur, la pompe acoustique d’Equium réduit la consommation d’énergie ainsi que les émissions de CO2.

“Pomper” le gaz avec du son

France Culture a pu assister à une démonstration de cette pompe acoustique dans les ateliers d’Equium. D’après celui-ci, la startup utilise un haut-parleur d’une puissance de 200 décibels qui est concentré sur des tubes remplis d’hélium. Et c’est grâce à ce procédé, en résumé, que la chaleur est produite. Depuis sa création, l’entreprise a déjà levé 5 millions d’euros et celle-ci a le soutien de la BPI. La prochaine étape sera l’industrialisation, avec la fabrication des pompes acoustiques dans l’usine d’Arketeos à Guérande, selon France Culture. La commercialisation débuterait cette année. Actuellement, Equium n’aurait qu’un concurrent.