Suivez-nous

Réseaux sociaux

Des escrocs font croire à des utilisateurs de Facebook qu’ils financent le terrorisme

À l’aide de Facebook, des escrocs ont fait croire à plusieurs personnes qu’elles avaient accidentellement aidées à financer le terrorisme.

Il y a

le

Facebook, logo, oeil
© Pixabay / geralt

L’inspecteur général du département de la Sécurité intérieure des États-Unis a envoyé un avertissement d’alerte à la fraude pour informer les utilisateurs de Facebook de cette nouvelle arnaque. Rondement menée, celle-ci fonctionne en deux parties et exploite très largement l’ingénierie sociale.

La messagerie de Facebook comme levier pour l’arnaque

En effet, les escrocs s’attellent d’abord à se faire passer pour l’un des amis de la victime par le biais d’un service de messagerie populaire, principalement Messenger de Facebook. Ceux-ci sont aussi présents sur les forums, lieux sur lesquels ils créent des liens affectifs avec leur victime. Tous finissent par demander de l’argent à cette dernière, prétextant quelques petits soucis.

C’est là que le prétexte du financement du terrorisme entre en jeu. Une fois que le versement est effectué, l’arnaqueur appelle la victime en se faisant passer pour la police et indique que le précédent paiement a servi à financer des organisations terroristes comme Daesh ou Al-Qaïda. Le faux policier donne ensuite à la victime le contact d’un faux avocat auquel celle-ci aurait droit. Lors de l’appel avec ce dernier, il demande un acompte de 1 000 dollars pour s’occuper de l’affaire. L’argent peut alors être versé « par chèque, virement bancaire, ou d’autres méthodes ».

L’ingénierie sociale est la pierre angulaire de cette arnaque, car il s’agit là de créer des liens affectifs avec des personnes à des fins d’escroquerie. De la même façon, le faux policier exploite très largement l’éventualité d’une peine de prison ou de poursuites judiciaires, des arguments fallacieux poussant la victime à mettre la main à la poche.

Comme l’expliquent les autorités, « Les policiers légitimes ne vous demanderont jamais de payer une amende par téléphone ou ne réclameront d’argent de votre part ». Pour rappel, il est possible de signaler un contenu illicite en ligne ou un spam sur les plateformes officielles internet-signalement.gouv.fr ou signal-spam.fr. Des informations supplémentaires concernant la nature de ces arnaques sont également disponibles.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests