Connect with us

Tech

Et si le mouvement de vos lèvres remplaçait le Face ID ?

LipPass, une technologie dévoilée par une équipe de chercheurs pourrait remplacer le Face ID d’une façon surprenante.

Il y a

le

Pas besoin d’un nouvel équipement

On aurait tendance à considérer le Face ID comme l’alpha et l’oméga au point de vue des technologies d’authentification à l’heure actuelle. Le système mis au point par Apple est extrêmement fiable, pourtant il pourrait bientôt être dépassé. C’est en tout cas ce que laisse augurer une technologie développée par des chercheurs chinois et américains.

Ils ont en effet développé une méthode d’authentification basée sur la lecture du mouvement des lèvres. Baptisée « Lipass », elle a l’avantage de ne pas nécessiter de nouvelles technologies. Il suffit concrètement d’utiliser l’équipement audio présent sur un téléphone. Celui-ci envoie des ondes acoustiques vers votre visage et mesure ensuite l’écho.

Quelle fiabilité pour le LipPass ?

Que faut-il penser de cette technologie et surtout est-elle fiable ? C’est bien là, la seule question qui compte vraiment. Et bien elle serait tout simplement réputée plus fiable que celle dont on dispose aujourd’hui. En effet, on articule tous d’une façon unique, un alliage de mouvements des lèvres, de la langue et de la mâchoire qui est unique pour chacun d’entre nous.

Le taux de succès des différentes expériences serait de 90,2%. Si on passe dans un environnement contrôlé, le taux de succès grimpe à 95,3%. Soit les mêmes taux que la reconnaissance vocale pour WeChat ou la reconnaissance faciale AliPay, deux services majeurs en Chine. Cependant, dans des conditions de lumière faibles, LiPass dépasse ses deux concurrents.

Le système peut aussi gérer les contrefaçons : enregistrement sonore, imitation du mouvement des lèvres et enregistrement des signaux acoustiques. Ces méthodes ont eu un taux de succès de 10%. Les chercheurs relativisent le danger que représentent ces méthodes. En effet, il faudrait se trouver à 50 centimètres d’un visage pour effectuer une capture capable de tromper l’outil. De quoi limiter les risques. De quoi permettre à Android de rattraper son retard ?

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests