Suivez-nous

Smartphones

Et si TCL lançait le premier smartphone pliable « abordable » ?

TCL veut mettre en avant sa marque dans le marché des smartphones.

Il y a

  

le

 

Par

TCL au CES 2020
TCL au CES 2020 / © TCL USA (via Twitter)

L’année 2019 a été l’an zéro de la 5G, mais également des smartphones pliables. Et après les débuts poussifs du Galaxy Fold de Samsung et du Mate X de Huawei, 2020 pourrait être une meilleure année pour ce nouveau type d’appareil.

En effet, Motorola a récemment officialisé le nouveau Razr (un smartphone pliable à clapet), dont la demande a été plus forte que les prévisions de la marque.

Le 11 février, Samsung pourrait dévoiler le Galaxy Fold 2 qui, d’après les rumeurs, serait également un smartphone pliable à clapet.

Et après Samsung, Huawei et Motorola, TCL pourrait également faire son entrée sur le marché des smartphones pliables.

Des smartphones TCL

Cette entreprise, surtout connue pour ses télévisions, est également un acteur du marché des smartphones. Cependant, ses mobiles utilisent d’autres marques sous licence, comme BlackBerry, Alcatel ou Palm.

Au CES de Las Vegas, TCL affiche cependant une volonté d’utiliser sa propre marque « TCL » pour les smartphones. Comme le rapportent nos confrères de CNET, lors de cette messe annuelle de l’électronique, l’entreprise chinoise a fait le teasing de nouveaux smartphones de marque TCL, dont des détails pourraient encore être révélés dans quelques semaines, lors du Mobile World Congress à Barcelone.

Et en plus de ces smartphones « classiques », TCL a également montré un autre prototype de smartphone pliable.

Le prototype de TCL n’est pas encore prêt pour la commercialisation. Cependant, celui-ci est déjà plus ou moins fonctionnel (en tout cas, plus fonctionnel que le smartphone pliable présenté en 2019).

Et surtout, le constructeur pourrait bousculer le marché en proposant un modèle plus abordable que ceux de la concurrence.

D’après CNET, TCL envisagerait en effet, plus tard, de lancer un smartphone pliable qui coûtera moins cher que le Motorola Razr, dont le prix est de 1 500 dollars aux États-Unis.

En tout cas, ce n’est pas la première fois que la possible baisse des prix des écrans pliables est évoquée.

Début 2019 (avant la tombée des sanctions américaines), le patron de Huawei évoquait même la possibilité pour l’entreprise de proposer des smartphones pliables à moins de 1 000 euros, plus tard.

La logique est assez simple : plus la production des écrans pliables augmentera, plus les coûts de ceux-ci baisseront. Et avec la baisse des coûts, les constructeurs peuvent envisager une baisse des prix.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests