Connect with us

Réseaux sociaux

Et si vous « Instagrammiez » un enterrement ?

Vous pouvez poster sur Instagram votre latte, un mariage, votre dernier look et désormais votre enterrement. C’est en effet une tendance qui monte sur le réseau social.

Il y a

le

Et si vous "Instagrammiez" un enterrement ?

Des hashtags très particuliers sur Instagram

On sait que Instagram peut plus ou moins causer la mort. Mais oui, influencé par le lobby du tabac qui joue aux images subliminales, vous n’êtes plus qu’à un clic d’une cigarette. On ne va pas même pas commencer à parler des selfies, qui depuis 2011, ont fait plus de morts que les requins (259, soit 43 par an en moyenne) et on peut penser qu’une bonne proportion était destinée à finir sur Instagram.

La bonne nouvelle ? Si vos potes sont un peu branchés, une fois que vous serez morts après votre selfie au bord d’une falaise, vos derniers moments sur Terre, seront aussi partagés sur Instagram. Comme le relève le site Numerama, une recherche avec les hashtags « #funeral » ou « funeralflowers » fait ressortir des centaines de milliers de clichés.

Pour une partie, il s’agit de promotions de la part d’entreprises. Il s’agit alors de jouer la carte du « cute » pour faire le buzz sur les réseaux sociaux puis pour que vos productions soient reprises le jour de l’enterrement. Au final, c’est surtout une affaire de marketing.

> Lire aussi :  Instagram affirme qu’il ne développe pas de bouton Regram

Une galerie digne de la famille Adams

Si on passe un peu plus de temps à rechercher en profondeur, ce sont des clichés des cérémonies elles-mêmes qui sont partagées. D’ailleurs, un tumblr permet même de regrouper les selfies pris durant les enterrements « Selfies at funerals« .

 

L’idée semble être de vouloir mettre de la vie dans les enterrements, de les rendre moins dramatiques. Toutefois, cela pose certains problèmes, difficile de ne pas se sentir mal à l’aise à minima face à certains clichés. Pas de quoi freiner une marche en avant technologique qui se décline désormais à l’aide de QRCodes et autres hashtags dédiés à la cérémonie.

Et puis après tout, si certains utilisateurs prétendent déjà être morts sur Instagram, ne s’agit-il pas en quelque sorte de l’étape suivante ?

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Oleku

    29 octobre 2018 at 15 h 09 min

    Un homme « mort » est habillé en roi et assis sur un trône à sa veillée, cette pratique prend de plus en plus d’ampleur : https://www.oleku.net/un-homme-mort-est-habille-en-roi-et-assis-sur-un-trone-a-sa-veillee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests