Etonnant : l’activité sur Twitter et Flickr vue par… satellite !

Il faudrait déjà une encyclopédie en dix volumes pour recenser le nombre de façons de suivre le flux d’activité généré par Twitter. Voici une nouvelle page à ajouter à la saga.

Il faudrait déjà une encyclopédie en dix volumes pour recenser le nombre de façons de suivre le flux d’activité généré par Twitter. Voici une nouvelle page à ajouter à la saga.

Eric Fischer, programmeur, photographe et cartographe de son état, vient de publier sur son compte Flickr de drôles d’images satellite : la vue de l’activité sur Twitter et Flickr dans plusieurs grandes métropoles du monde. Les images sont créées à partir d’un petit programme créé par Fischer, qui récupère les données de géolocalisation extraites des deux sites grâce à leur API et les affiche en superposition des images satellite.

Twitter à Paris par satellite
Paris brûle-t-il ?

Les points bleus représentent les messages postés sur Twitter, les rouges sont les lieux indiqués sur Flickr et les blancs figurent les lieux postés sur les deux réseaux à un moment donné. Chaque pixel représente environ 3,6 kms carrés.

Un travail qui avait déjà été abordé en 2010, avec des cartes, ce qui le rendait certainement un peu moins spectaculaire, mais en revanche plus lisible.

Voir l’intégralité des photos (plus d’une cinquantaine de villes).

(source)


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. On manque d’échelle, mais cette suractivité à gauche serait-elle celle des touristes qui postent leur images du château de Versailles ? Décidément rien n’échappe à Big brother . Délicieusement effrayant

  2. C’est intéressant, cela pourrait faire un sujet pour faire des stats en fonction de la localisation. Sur paris on voit qu’il y a des quartiers où l’on tweet beaucoup plus que d’autres.

  3. Effectivement, c’est assez impressionnant de voir cette image satellite du flux d’activité généré par Twitter. Il est vrai qu’il serait intéressant d’avoir accès aux statistiques par ville, histoire de voir comment ce comporte la transmission d’infos.

  4. Jolies images, mais je ne vois pas d’image satellite en fond sur laquelle seraient superposés les points d’activité Twitter/Flickr. Les données de géolocalisation de ces deux sites sont bel et bien utilisées pour placer les points dans un système de coordonnées. La couleur choisie pour les points (suivant qu’ils proviennent de Twitter, Flkickr ou des deux) et la densité de points fait le reste : il y a plus de points sur les grands axes routiers par exemple que sur les rivières, les premiers apparaissent en clair et les secondes en sombre.

    Le rendu rappelle celui des images satellite de nuit, par exemple l’image de la Terre obtenue par les satellites météo de la NASA :
    http://www.nasa.gov/vision/ear.....IGHTS.html
    Là il s’agit vraiment d’une image satellite (une mosaïque de plusieurs images pour être précis), c’est à dire qu’il y a un capteur d’images à bord d’un satellite en orbite. Le travail d’Eric Fischer est remarquable mais ne repose pas, me semble-t-il, sur des images satellite.

  5. Pingback: Nouveau : les galeries photo dans Twitter ! | Hightechlive.tk

Send this to a friend