[étude] Les salaires des développeurs en 2013

Le cabinet de recrutement web Urban Linker présente son étude salariale des profils techniques pour le secteur Internet 2012 – 2013.

Êtes-vous développeur ? Ou peut-être amené à en recruter dans les prochains mois ? La question de la prétention salariale d’après le poste et la technologie maîtrisée va donc forcément vous intéresser au plus haut point.

Cette étude des salaires Développeurs 2013, menée par Urban Linker, se présente donc comme la page à bookmarker si vous souhaitez savoir où vous vous trouvez dans le lot.

L’étude salariale se découpe en 6 sections que sont : PHP, Java & .NET, Front End, Big Data, Mobile et UI & UX.

Il faut savoir que ce n’est pas la première année que ce cabinet de recrutement réalise une telle étude, et les marchés émergents du Big Data et de l’UI & UX y font leur entrée. La rubrique Flash/Action Script a, quant à elle, disparue tant l’offre et la demande ont diminué dans ce marché.

Détail de l’étude des salaires dans le développement

Chaque section présente un tableau complet comprenant le niveau d’expérience, le salaire moyen (en fonction du framework utilisé lorsque cette information est judicieuse à préciser) ainsi que la variation par rapport à l’année dernière. Urban Linker va ensuite réaliser une courte analyse de ces chiffres pour expliquer les différentes tendances.

A noter que, dans l’ensemble, les salaires dans le monde du développement sont à la hausse mis à part dans le monde du mobile où ils restent stables. Et si vous êtes du genre développeur vénal, alors il faut se tourner vers le développement Big Data où les salaires sont nettement au-dessus de la mêlée.

Le mieux pour avoir le détail complet de cette étude (réalisée uniquement avec des chiffres en Ile-de-France malheureusement) c’est encore de visiter la belle page mise en page par Urban Linker pour cette étude des salaires Développeurs 2013


21 commentaires

  1. A expérience équivalente sur Lyon, je gagne 10k de moins. Une étude sur les salaires provinciaux serait intéressante et plus parlante. Paris est un cas particulier, dommage que cette ville reste le référent de toutes les études chiffrées. Elle n’est absolument pas représentative du reste du pays.

  2. Dans ma catégorie, le salaire annoncé par l’étude correspond grosso modo au Chiffre d’Affaires que je réalise en tant qu’entreprise individuelle. Avec des charges d’environ 50%, cela veut dire que le salaire que je me dégage correspond donc à la moitié du salaire annoncé par l’étude.

    Ok je suis en province.
    Ok, je ne vend peut-être pas assez chers mes services

    Mais quand même, si l’étude est réaliste, cela veut dire qu’il faut doubler tarifs et salaires quand on passe de la province à Paris. Effectivement, une étude basée sur les salaires hors Paris serait sympa !

  3. Je suis étonné qu’un développeur PHP touche moins qu’un intégrateur HTML/CSS, c’est la connaissance de Javascript (Framework) qui a du faire pencher la balance…
    D’ailleurs y a t’il des développeurs [PHP] qui ne font que du PHP et pas de SQL ni d’intégration HTML/CSS ni de JS ?

  4. Ce sont évidemment les salaires parisiens, comme précisé dans l’article, mais il suffit de soustraire 5 à 10k pour obtenir les salaires de province.
    En tous cas ça correspond à mon salaire lyonnais si j’enlève 10k. C’est logique puisque le coût de la vie est moindre en province.
    Les 10k bruts, une fois convertis en net ça fait à peu près la hausse de loyer que j’aurais si j’habitais Paris.

  5. Mon salaire lyonnais est aussi inférieur de 8 K€ à la moyenne de la fourchette proposée par cette étude, et se trouve dans la moyenne des salaires de mes collègues.
    Donc pas d’inquiétude : enlevez 10 K€ à ces salaires parisiens et vous obtiendrez une fourchette plus raisonnable pour la province.
    Et si vous râlez encore, et bien tâchez de négocier ça avec votre parton !
    🙂

  6. @Ben
    Effectivement ben, Je ne crois pas qu’aucune boite de la région parisienne dans aucun secteur que ce soit ne vend ses prestations plus cher qu’en province. Je ne parle pas ici de la vente de services aux particuliers. Résultat, si les prestations sont vendues aussi cher en province qu’à Paris mais que les salariés sont payés moins cher où est la différence… Surtout que les charges pour ces entreprises (loyers!!!) sont plus forte à Paris qu’en Province. Faudra un jour que l’on m’explique…

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies