Etudions un peu le bourdon

Petite incursion dans le monde merveilleux de la macro avec ce cliché pris il y a quelques jours, dont le résultat m’a agréablement surpris quand je l’ai découvert sur l’écran de mon PC. ▶ Posez toutes vos questions sur le nouveau forum Presse-citron Cliquez sur les photos pour les voir en meilleure résolution. Photos faites

Petite incursion dans le monde merveilleux de la macro avec ce cliché pris il y a quelques jours, dont le résultat m’a agréablement surpris quand je l’ai découvert sur l’écran de mon PC.

bourdon_intro

Cliquez sur les photos pour les voir en meilleure résolution.

bourdon_small_510

bourdon_big_510

Photos faites avec mon Canon 450D et un objectif Canon Lens EF 50mm 1.1:8.

Pour ceux que cela intéresse, un coup d’œil sur les données EXIF de l’original (dans Windows XP : Propriétés > Résumé) donne ceci :

  • Date du cliché : 12/07/2009 11:24
  • Profondeur de couleur : 24
  • Vitesse d’obturation : 1/197 secondes
  • Ouverture de lentille : F/2,8
  • Longueur de focale : 50 mm
  • Temps d’exposition : 1/200 secondes
  • Vitesse ISO : ISO-100

Si vous voulez vraiment voir les détails de près, l’original est ici. Attention, la photo pèse 6 Mo, cela risque de prendre un peu de temps pour l’afficher complètement.

PS : je les ai publiées hier sur Twitter et vu les réactions plutôt favorables j’ai eu envie de les faire connaître ici, pour celles et ceux qui ne me suivent pas sur Twitter.


Nos dernières vidéos

44 commentaires

  1. 1/125 c’est pas l’ouverture mais la vitesse d’obturation 🙂

    Pour un bourdon c’est un peu limite, 1/500s ça me parait pas de trop pour une photo bien nette pour peu qu’il bouge un peu les ailes !

    L’ouverture, c’est « fx.x », avec comme valeurs : f1.4, f2, f2.8, f3.5, f4…… f11…. f22… 🙂 Ça influe sur le piqué de l’image et la profondeur de champ.

    Bonnes photos 🙂

  2. Jolie bestiole !

    Si vous désirez les informations techniques détaillées de la photo (ouverture, vitesse, sensibilité ISO utilisée…), elles doivent se trouver dans les données EXIF de la photo. (propriété du fichier, onglet détails)

    Bon dimanche !

  3. Ce n’est pas un bourdon mais une ortie.
    On la reconnait bien à sa couleur verte, à la feuille crantée et aux poils urticants situés dessous qu’on ne voit pas.
    Par contre y a un machin jaune et noir dessus, je sais pas ce que c’est.

  4. Je fais mon geek photographe et je rejoins l’avis de EricF, ce n’est pas de la macro.

    La photo en macro ne peut se faire qu’avec un matériel spécialisé (objectif macro, inverseur d’objectif, rallonges…). Un photo est macro quand le sujet a au minimum un rapport 1:1 (c’est-à-dire que sa taille sur le capteur est au minimum égale à sa taille réelle).

    Ce qui ne change rien au fait que la photo est très sympa !

  5. Avec les 450D, il est possible de « jouer » avec certains paramètres, et ainsi créer des effets assez sympathiques.

    Bonnes vacances !

  6. @jcfrog : merci pour le lien sur les photos de papillons en vol… assez impressionnant, même avec du matos de pro (Nikon D1), je suis assez épaté par la mise au point super nette sur le papillon…

    @Eric : au passage : sympa ton nouvel avatar sur le blog et sur twitter… 🙂

  7. Il faut que tu regardes les EXIF de l’original, ce sera la seule façon de savoir avec certitude quelle optique et quels paramètres ont servis à cette photo 🙂

  8. Non le 50mm f/1.8 n’est pas stabilisé.
    Mais, malgré son aspect plastique, c’est un excellent choix qui te procurera beaucoup de plaisir.

  9. Eric

    Ok, en effet, il n’est pas stabilisé, au temps pour moi.
    Pour les données EXIF elles sont détaillées dans mon article

  10. Eric : Oui ça doit être celui là d’autant plus que la focale dans les exif donne 50mm

  11. Bon ben tout à été dit (en particulier sur l’objo kit ouvert à 2.8 😉 ).
    Perso je suis pas fan de la compo, l’ortie(?) est trop repliée sur lui-même mais au moins la map est à peu près bonne, ce qui n’est pas évident dans cette config.

  12. C’est ça qui est super avec les photos, c’est dabord on les faits et ensuite on les découvre 😉 Super résultat final ton travail. Bravo 🙂

  13. Bonjour,
    Vous n’avez pas fini de faire du mal à ce pauvre bourdon !!!!!! et d’ennuyer Eric avec vos considérations à la con : vitesse, objectif, ortie ou pas, réglages …..
    Il me semble qu’il n’est pas photographe et que cette photo est très belle ./
    Bravo Eric , moi j’aime bien tout simplement.

  14. ah lala +1 pour Joel.
    Que vous êtes lourdingues les mecs avec vos détails techniques. Lachez la grappe d’Eric et regardez juste le bourdon. Vous êtes toujours aussi chiants quand vous regardez une photo ?
    Vous ne pouvez pas juste la regarder ?
    En tout cas moi je la trouve très belle, surtout venant d’un gars qui n’est pas photographe.
    Mais une chose est sure, à partir d’aujourd’hui il va falloir remplacer l’expression « enculeur de mouches » par « enculeurs de bourdon ».
    Merci pour la photo, chef.

  15. Bonjour,
    A partir du moment où des données techniques sont données dans l’article, il est normal qu’on puisse les discuter, non ?
    Bon, bref, la photo est plutôt réussie pour un néophyte avec du matériel standard. Un gros défaut : le bourdon est trop centré. Mais la macro (ou proxi) est un art difficile !

  16. Pour info, il ne s’agit pas d’un bourdon sur la photo, mais plutôt d’une espèce genre Merodon equestris ou autre insecte de la famille des syrphes.
    Il s’agit en tout cas d’un diptère, et non d’un hyménoptère.

  17. @effisk : + 1 ! ça fait qq jours que je voulais réagir, merci de m’avoir doublé.
    Tout le monde parle technique photo mais ce qui m’a d’abord étonné c’est l’insecte : ce pas un bourdon, c’est sûr.

    Pour revenir à ta photo, elle est sympa, sans casser 3 pattes à un canard 😉
    Mon point de vue perso : augmenter la sensibilité pour une vitesse d’obturation + rapide : 200 ISO voire 400 (ton Canon encaissera sans problème) et j’aurai bien mis un diaph + grand pour gagner de la profondeur de champ donc une MAP plus large, histoire d’avoir un insecte net sur une + large surface.

    Voilà, c’est le chieur de service qui ne part pas en vacances mais qui lit toujours Presse-Citron 😀

  18. Pingback: Devoirs de vacances, ou comment se coucher moins bête en lisant son propre blog | Presse-Citron

  19. Je crois bien que c’est sur les forums de critique photo que j’ai vu les commentaires les plus
    – virulents
    – arrogants
    – insultants
    – gratuits
    – non-constructifs.

    Quand on a pas leur « niveau » et que l’on a saisi une photo magnifique (peut-être que pour nous, j’en conviens), les critiques des « puristes » fusent, et souvent pas dans le but de nous faire évoluer ou nous apprendre.

    Mais je n’ai certainement pas leur niveau d’abstraction sur cet art. Et je prefere tout de suite m’en excuser avant de me faire engueuler.

    😉

  20. Revenons à l’essentiel, le plaisr de prendre une image qui nous plait. Merci Eric, ça fera un excelent font d’écran pour mon PC cette semaine. Tout le plaisr est pour moi de profiter de ce qui nous est offert tel quel. Profitons de la nature est des vacances.

  21. Tous ce que vous dites ça me donne envie de faire de la photo: j’y comprends rien et j’aime pas rien comprendre (hihi). Mais je sais pas par où je vais commencer ^^.

  22. Si on veut vraiment être précis d’un point de vue technique, on peut dire que c’est un truc qui vole en faisant bzzz, posé sur une feuille verte, photographié par Éric.

    Mais bon, j’arrête avec mes considérations purement techniques, je vais niquer l’ambiance…

  23. On a encore le droit de dire que la photo est juste sympa ?
    Ok, eric n’est pas photographe mais bon, même si certains coms sont très instructifs, ça va un peu loin pour une simple photo qu’il voulait faire partager à tous.
    Moi j’y connais pas grand chose en photo, mais je prend des clichés sympa, à la « éric ».

  24. mais quelle idée aussi de prendre un bourdon qui n’en est pas un sur une ortie un peu trop fermée, avec du matos d’amateur à 700€… des fois il vaut mieux simplement se contenter de prendre un cliché avec son vieux téléphone portable. ça fait une photo de merde, on n’y voit rien, c ‘est flou, mais cela évite d’avoir à subir les commentaires des technico-techniciens spécialistes de la photo numérique. et dire que c’était juste la joie d’avoir fait pour une fois une photo un peu différente de celles qui montrent papy et mamy avec les petits enfants devant la maison, et d’avoir eu la cruelle illusion que cela pourrait émouvoir d’autres personnes…. Monde de brutes. je retourne me baigner, avant de me faire piquer par un bourdon qui n’en est pas un , ou alors c’est l’ortie qui va me piquer. putain je sais plus avec vos histoires!

  25. moi je dirai que c’est un choucri plutot qu’un ortie.
    Au passage cela est très bon pour activer la circulation du sang.

  26. je voulais juste souligné qu’Eric utilise la véritable formule bien française « au temps pour moi » qui trouve ces origines dans le discours militaire alors que beaucop utilise (et avec sens) le « autant pour moi ». J’ai collé un prof de lettre là dessus donc chapeau l’artiste!

  27. muetdhiver on

    Incroyable. Cette simple photo (prise apparemment au détour d’une simple balade dont le but n’était pas de réaliser une étude poussée sur la macro) suscite un nombre exceptionnellement varié de commentaires.Seb a raison, les forums de photos sont dur à appréhender…En tout cas, chapeau bas pour nous avoir prouvé encore une fois que les commentaires sont l’extension vitale d’un article. Grammaire, culture populaire, technique photographique, rhétorique, entomologie, humour et biologie…

  28. Je suis un néo lecteur de presse-citron et je dois dire que cet article, ou plutot, les commentaires de cet article m’ont convaincus: ça y est, je m’abonne!

  29. belle prise malgré que ce ne soit pas un objectif dédié « macro » (pas de grossissement 1:1), en effet sa grande ouverture et sa longueur focale en font plus un objo idéal pour le portrait…
    bravo encore !
    😉

  30. « un nombre exceptionnellement varié » : comment un nombre peut-il être varié ?

    La photo est jolie :). Certains commentaires sont trop virulents et les véritables critiques devraient être formulées de façon plus aimable et encourageantes afin de faire progresser l’auteur de la photo.

  31. Le bourdon n’en est pas un 😉
    Seulement deux ailes, une trompe « de mouche » et pas d’antennes. je n’irai pas plus loin dans l’identification, mais cette bestiole est de la famille des mouches (diptères), pas de celle des bourdons…

  32. dommage que ce ne soit pas un bourdon mais un diptère autrement dit un mouche

  33. Pingback: Le Best-of des photographes en carton | TRIMTAB.FR

Send this to a friend