Express Wifi : Facebook lance le remplaçant de Free Basics en Inde

Facebook n’abandonne pas son projet de connecter un maximum de personnes.

Avec 1,3 milliard d’habitants, l’Inde est un pays très important pour les géants du numérique comme Google ou Facebook.

Malheureusement, l’accès à internet est encore difficile dans ce pays émergent. Voilà pourquoi Google, par exemple, a développé une version hors-ligne de YouTube spécialement conçue pour les internautes qui ne peuvent pas acheter beaucoup de données mobiles pour regarder des vidéos.

Facebook, en plus de Facebook Lite, tente quant à lui d’offrir de l’internet gratuit ou bon marché via son programme Internet.org.

Mais l’année dernière, son offre Free Basics (qui consistait à offrir des versions allégées de certains sites gratuitement, sans payer de data) a été suspendue par le régulateur des télécoms indiennes pour respecter la neutralité du net.

Cependant, Facebook n’a pas abandonné l’idée de connecter un maximum de personne en Inde. Fin 2016, il a dévoilé une nouvelle offre appelée Express Wifi, qu’il a depuis testé dans d’autres pays comme l’Indonésie et le Kenya.

Aujourd’hui, Facebook fait le lancement commercial d’Express Wifi en Inde

Cette fois-ci, ce n’est pas gratuit. Et les utilisateurs ne sont plus restreints à quelques sites, ce qui signifie qu’il ne devrait pas y avoir de problèmes par rapport à la neutralité du net.

L’idée est de travailler avec les opérateurs ainsi que les entrepreneurs locaux qui revendent la connexion internet via des points d’accès WiFi, et à des tarifs supposés abordables.

Selon The Next Web, 700 points d’accès sont déjà disponibles dans les régions indiennes d’Uttarakhand, Gujarat, Rajasthan et Meghalaya. Mais l’opérateur Airtel envisagerait d’en déployer 20 000 supplémentaires d’ici les prochains mois.

D’après ce site d’info, cette connexion s’achète via des bons d’achat en ligne et coûte entre 0,15 et 0,30 dollars pour un jour, et entre 3,12 et 4,67 dollars pour un mois.

Si l’objectif est bien de proposer un moyen abordable mais durable d’accéder à internet, Facebook explique, cité par TechCrunch, qu’il ne fournit que le logiciel mais ce sont les partenaires qui choisissent les tarifs qu’ils appliquent.

(Sources :  1 / 2 )


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
navigateurs
Google Chrome est le roi des navigateurs en France et dans le monde

Les derniers chiffres de StatCounter sont tombés et confirment l'écrasante domination de Google Chrome sur le marché des navigateurs. En...

Fermer