Connect with us

Gaming

Face à la polémique, Nintendo contraint de retirer une animation raciste

Super Smash Bros Ultimate aurait une une animation véhiculant des clichés racistes. Nintendo va faire le ménage.

Il y a

le

Super Smash Bros Ultimate

Une transformation ratée

C’est ce que l’on appelle un vilain bad buzz. Les premières images du très attendu Super Smash Bros Ultimate n’ont pas été le carton escompté. Dommage pour un jeu imaginé comme un vrai produit d’appel du côté de chez Nintendo pour la Switch…  La faute à la transformation d’un personnage qui aurait tendance à véhiculer des clichés plutôt racistes. Le plus simple c’est de regarder cet extrait, la scène problématique se déroule peu après la 31e minute :

Vous n’avez rien vu ? Bon il faut dire que l’écran est plutôt agité et si on ne sait pas où chercher, ce n’est pas forcément évident. Le problème concerne le personnage de Tawks (Mr Game and Watch) qui change lors d’une attaque. La silhouette noire tend une torche et une plume apparaît derrière sa tête.

Pourquoi c’est raciste ? Parce qu’il s’agit d’un amérindien et surtout d’une référence au jeu Fire Attacks (1982). Un cowboy devait se défendre face à des indiens.

> Lire aussi :  Neo-Geo Mini : elle arrive le 10 octobre en France, à 129 euros

 Super Smash Bros Ultimate, la perle de fin d’année ?

Conscient du danger potentiel pour sa poule aux œufs d’or, Nintendo a rapidement réagi en présentant des excuses. Une mise à jour est en route.

Dans son communiqué, la maison mère explique : « Nintendo prévoit de distribuer une mise à jour de Super Smash Bros Ultimate qui retire la plume de la silhouette de Mr. Game and Watch. Le jeu original dont la présentation de ce personnage est inspirée est sorti il y a plus de trois décennies et ne représente plus les valeurs de l’entreprise. »

On s’étonnera quand même de ce retour en arrière justement. En attendant, Nintendo pourra toujours se rassurer. Ils ne sont pas les seuls à qui ce genre de problèmes arrive. Il y a quelques semaines, c’est Fortnite qui avait du supprimer une animation gênante. L’anatomie de l’un des personnages défiait il est vrai la physique…

Source

> Lire aussi :  Nintendo veut (et doit) vendre beaucoup de Switch dans les prochains mois

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Lachaux

    9 novembre 2018 at 14 h 40 min

    Je trouve ça totalement bête… On parle d un jeux vidéo la … ont doit arrêter de parler racisme pour rien… car c ça qui l entretien. Bref le monde n est plus fous mais stupide…

  2. Rarojoson

    9 novembre 2018 at 23 h 58 min

    Totalement ridicule , c’est vraiment à la mode en 2018 de tout trouver raciste . Et il y a vraiment des gens vexés par ça ? Faut vraiment apprendre à réfléchir plutôt que de chercher le racisme là où il n’est pas .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests