Facebook dit vouloir nous protéger contre l’espionnage des états

Une petite nouveauté vient d’être dévoilée ce week-end par Facebook, le réseau social vous préviendra désormais si vous vous faites pirater par un gouvernement.

Mark Zuckerberg, patron du réseau social Facebook

Facebook compte bien jouer aussi son rôle dans la cyberguerre mondiale, le réseau social semble vouloir se positionner du côté des utilisateurs et annonce qu’il les préviendra sous forme de notification dès lors qu’un État essaiera de pirater leur compte.

Facebook vous notifiera si vous vous faites pirater par un État

« Attention, votre compte Facebook est peut-être la cible d’une attaque par des acteurs financés par un État ». C’est tout nouveau, le réseau social vient d’annoncer qu’il vous enverra une notification lorsqu’il repérera un État voulant pirater votre compte.

Comment Facebook sait-il que le pirate est un gouvernement ? C’est un secret, Alex Santos responsable de la sécurité chez Facebook ne souhaite pas dévoiler ses méthodes : « Nous préférerons souvent ne pas expliquer comment nous attribuons certaines attaques à certains pirates ».

Lorsque votre compte aura été visé par un État et que vous aurez reçu la notification de Facebook, il vous suffira, selon le réseau social, de réinitialiser l’appareil avec lequel vous utilisez Facebook et d’opter pour une double identification.

Facebook vous protège des États ?

Cette nouvelle initiative de la part de Facebook peut prêter à sourire car lors du scandale mondial de l’espionnage par la NASA, Facebook avait tout de même dévoilé au service de renseignement américain des informations concernant environ 6 000 comptes d’utilisateurs. Le réseau social avait d’ailleurs précisé à cette époque : « Comme nous l’avons dit précédemment, nous croyons que les gouvernements ont la responsabilité de protéger les gens et qu’ils peuvent le faire tout en étant transparents ».

Il semblerait que Facebook ait changé de camp, qu’il se soit rangé du côté des utilisateurs puisqu’il affirme qu’il les préviendra dès qu’un État tentera de pirater un compte pour accéder à des informations personnelles. Quelques questions restent tout de même en suspens : Cette initiative s’appliquera-t-elle à tous les États ? Facebook arrêtera-t-il vraiment de travailler avec les services américains ? Même si les cibles des services de renseignement sont des djihadistes présumés ?

Source


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Jean-Philippe Leloup on

    Je savais que la NASA surveillait l’espace; voilà qu’elle se met aussi à espionner la Terre

  2. Facebook veut plus de securite pour les utilisateurs.C’est sans doute pour mieux les proteger.Dire qu’il y a juste quelques années dire qu’on pouvait être espionné par un état on passait pour un gros comploteur passible de l’hôpital psychiatrique!

Répondre