Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook en guerre contre les réseaux de pages et de groupes qui enfreignent son règlement

Facebook continue de faire le ménage. Cette fois, il s’attaque aux réseaux de groupes et de pages utilisés pour enfreindre son règlement.

Il y a

le

Facebook continue de faire le ménage sur son réseau social. Et cette semaine, l’entreprise annonce une mise à jour de sa politique afin de cibler les réseaux de pages et de groupes récidivistes qui enfreignent son règlement.

Actuellement, si une page ou un groupe enfreint le règlement de Facebook, celui-ci peut supprimer ces canaux de diffusion. Le problème, c’est que les mauvais acteurs sur la plateforme ont trouvé une astuce afin de contourner cela. Si Facebook supprime une page ou un groupe, ils continuent leurs activités sur d’autres pages ou groupes existants qu’ils gèrent également, et qui n’ont pas (encore) commis assez d’infractions pour être supprimés.

Mais dorénavant, la façon dont Facebook appliquera ses règles change. « Depuis longtemps, nous interdisons aux personnes de créer des pages, groupes, événements ou comptes similaires à ceux que nous avons précédemment supprimés pour violation des normes de la communauté. Cependant, nous avons vu des personnes s’employer à contourner notre application de ces normes en utilisant des pages existantes qu’elles gèrent déjà, dans le même but que la page que nous avons supprimée pour violation de nos normes », écrit le réseau social.

La solution : « Lorsque nous supprimons une page ou un groupe pour violation de nos règles, nous pouvons également supprimer d’autres pages et groupes, même si cette page ou ce groupe spécifique n’a pas atteint le seuil requis pour être sanctionné », annonce Facebook.

Pour faire le lien entre les différents groupes appartenant au même réseau, Facebook utilisera des informations telles que les comptes qui administrent les pages et d’autres similarités.

Un nouvel onglet pour rester « clean »

Sinon, pour les administrateurs de pages, Facebook vient également de lancer un nouvel onglet baptisé « Page Quality ». Cet onglet permet aux admins de savoir si leurs pages respectent le règlement du réseau social. Il inclut une section qui recense les contenus qui ont violé une partie du règlement, ainsi qu’une section qui récence les contenus considérés comme étant de la désinformation (les fake news) par les vérificateurs de faits qui collaborent avec Facebook.

« Nous espérons que cela donnera aux gens les informations dont ils ont besoin pour lutter contre les comportements répréhensibles de leurs collègues gestionnaires de pages, pour mieux comprendre nos normes communautaires et pour nous faire savoir si nous avons pris une décision incorrecte concernant le contenu qu’ils ont publié », explique le réseau social.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests