Facebook et Kaspersky vont s’allier contre les malwares

La sécurité sur les réseaux sociaux est devenue un enjeu important, c’est la raison pour laquelle Facebook et Kaspersky ont créé une alliance.

Facebook prpose un système pour prévenir ses proches au Népal

Kaspersky rejoint un petit groupe d’éditeurs antivirus, au sein du réseau social et proposera un petit utilitaire, capable de scanner et de nettoyer le PC, en cas de découverte d’un malware sur le mur de l’utilisateur ou si ce dernier a cliqué sur le mauvais contenu.

Kaspersky et Facebook s’allient contre les malwares

Kasperky, malgré sa grande notoriété, n’est pas le premier éditeur de solution antivirus avec lequel Facebook a tissé une alliance. Il y a quelques temps, le réseau social a signé le même type de partenariat avec ESET, F-Secure ou encore Trend Micro. Une preuve de plus que pour Facebook, la sécurité des utilisateurs est au cœur de ses préoccupations.

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs chaque mois et avec le potentiel viral qu’offre le réseau social, Facebook est depuis de très nombreuses années la cible ou le moyen utilisé pour propager rapidement des malwares dans certains contenus comme des vidéos. Il était devenu important pour l’entreprise de mieux protéger le site, c’est ce qu’elle a entrepris depuis 2013, au moyen de plusieurs mesures.

Facebook en quête perpétuelle de plus de sécurité pour les utilisateurs

Facebook est passé au HTTPS, en 2013, quelques mois plus tard, la firme américaine a racheté un spécialiste des protections de serveurs, pour protéger ses propres serveurs, elle a ensuite passé de nombreux partenariats comme nous venons de l’évoquer avec des éditeurs antivirus.

Kaspersky fournira donc une petite fonctionnalité baptisée Malware Scan, qu’il suffira de télécharger, pour qu’elle scanne en permanence votre réseau à la recherche des malwares du moment, pour éviter qu’ils ne se retrouvent sur votre mur ou que vous les partagiez à vos amis. Il sera possible d’effectuer cette tâche manuellement ou de façon automatique. Facebook a précisé qu’avec les autres éditeurs antivirus (ESET, F-Secure- ou Micro Trend) plus de 2 millions d’ordinateurs ont déjà été nettoyés… Preuve de la nécessité de tels utilitaires sur les réseaux sociaux.

Source


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. C’est du racket ! j’ai un antivirus parfait, un antimalware je ne vois pas pourquoi Facebook devrait m’empêcher de me connecter en brandissant la menace d’un soit disant logiciel malveillant pour me forcer à télécharger ce machin ! C’est de l’abus de pouvoir et c’est aussi pour bloquer les gêneurs par exemple ceux qui signalent les pages pédophiles que Facebook laisse ouvertes même quand elles sont immondes et signalées des centaines de fois .

    Quand on télécharge ce truc plus rien ne fonctionne normalement et on est bloqué à tout bout de champs . Je refuse ! Et je vais porter plainte si ma connexion n’est pas réactivée normalement à une association de défense des consommateurs .

  2. J’ai moi même été victime d’un virus il y a peu de temps via un lien trouver dans ma messagerie instantané , le hic est le lien venait de mon ami donc j’ai de suite cliquez dessus et le drame a alors commencé !!

Répondre