Facebook étend les tests de Promoted Posts pour les particuliers aux USA

Facebook espère trouver une nouvelle et importante source de revenus supplémentaire en étendant progressivement son offre de Promoted Posts à d’autres pays. Cible actuelle : les USA.

« Facebook est gratuit et le restera toujours ». Certes, mais comme le cours de bourse du Réseau Social n’en finit pas de se casser la gueule et de s’enfoncer dans les profondeurs abyssales du Nasdaq, et que apparemment la pub ultra-ciblée sur un fichier qualifié d’un milliard d’humains (en attendant les martiens) ne suffit pas à rassurer les actionnaires et à remplir leurs poches, il faut bien procéder à quelques ajustements avec la règle.

Ainsi Facebook devient-il de plus en plus et mine de rien un service Freemium : tout ce qui a toujours été gratuit le reste, mais il faut imaginer, trouver ou inventer des services supplémentaires qui font baver le chaland (et l’actionnaire) et qui eux sont payants.

A Palo Alto on avait lancé il y a quelques mois, d’abord en Nouvelle-Zélande puis dans une vingtaine de pays, des tests de Promoted Posts, ou publications payantes. Le principe est simple : mettre en valeur un post que vous publiez sur votre mur, en échange d’une petite somme à débourser. Sachant qu’un post est vu en moyenne par 16% de vos amis, un post payant peut voir sa visibilité démultipliée et toucher beaucoup plus de monde : il sera mis en avant dans votre timeline et diffusé à un nombre plus important de personnes.

promoted posts facebook

Depuis hier, les tests sont étendus aux USA et nul doute qu’ils ne tarderont pas à arriver chez nous. Le montant d’un Promoted Post est pour le moment fixé à 7 dollars. Une fonctionnalité qui peut être utile pour mettre en avant un évènement que l’on organise, ou vendre sa mobylette si on est allergique au Bon Coin ou que l’on préfère en réserver l’exclusivité absolue à ses amis Facebook.

A condition que les plus fortunés n’en n’abusent pas bien sûr (mais on se demande bien ce qu’ils en feraient) et que Facebook ne se transforme pas rapidement en site de petites annonces entre happy few, au détriment de ceux qui ne peuvent pas se payer le luxe de débourser chaque jour quelques billets de 7 dollars.

Rappelons que les Promoted Posts sont déjà disponibles sur les pages pour marques, et que la palette des tarifs s’étend désormais de 4 à 790 euros selon le nombre de personnes que l’on souhaite toucher.

(source)


8 commentaires

  1. @Valentin : oui mais sur Le Bon Coin le public n’est vraiment pas qualifié, souvent quand je passe une annonce sur ce site je suis sidéré par le profil des « acheteurs » qui me contactent, sans compter le temps perdu à faire le tri, à répondre, à trouver le bon acheteur sérieux, les tentatives d’escroquerie, etc.
    Je crois beaucoup aux annonces sur un public ciblé que l’on connait via un réseau social. Si je vendais mon iPhone 4S, je préférerais mettre 7 euros sur Facebook que gratuit sur LBC.

  2. @Eric : je vends régulièrement sur le bon coin, donc voici 2 petites astuces qui t’aideront peut-être.
    1) Je me suis rendu que 99% des acheteurs qui me contactent par mail ou SMS n’achètent au final pas. Du coup, il m’a suffit de créer une boite mail dédiée pour le Bon Coin, avec un autorépondeur, qui informe automatiquement les personnes qui m’envoient un mail qu’il faut me contacter par téléphone. Du coup, je ne perd plus de temps avec des gens qui n’achèteront de toute façon pas après avoir poser 10000 questions par mail.
    2) Je donne RDV en bas de chez moi, comme ça si le gars me plante ce n’est pas trop grave car je suis chez moi, donc je n’ai pas perdu de temps à me déplacer

    Je suis cependant d’accord pour que tout ce qui est nouvelle techno, j’ai plus de « boulets » en moyenne, mais en général ils écrivent des mails, donc avec l’astuce 1 j’en filtre pas mal.

    En ce moment, je fais beaucoup de choses à vendre donc je sous-traite la mise en ligne sur les sites de petites annonces, comme ça je me prend moi la tete.

  3. Pingback: Facebook étend les tests de Promoted Posts pour les particuliers aux USA | Social and Mobile experience | Scoop.it

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.