Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook : les employés dénoncent le racisme au sein de l’entreprise

Accusé de prôner le racisme au sein de son entreprise, Facebook répond aux rumeurs.

Il y a

  

le

 
Facebook
© Alex Haney

Depuis quelque temps, plusieurs employés de Facebook se plaignent de racisme au sein de l’entreprise, ils estiment que le réseau social de Mark Zuckerberg « a un problème avec les collaborateurs qui ne sont pas blancs ». La semaine dernière 12 employés et ex-employés ont publié un article sur Medium dans lequel ils se disent « tristes, énervés, opprimés, déprimés ».

Suite à cela, Bertie Thomson a tenu à répondre à ces rumeurs en déclarant : « personne chez Facebook, ou nulle part ailleurs, ne devrait avoir à supporter ce type de comportement. Nous sommes désolés. » Dans cet article, le personnel décrit « une culture hostile où tous ceux qui ne sont pas blancs ont peur de perdre leur emploi s’ils dénoncent de mauvais comportements ». 

On peut aussi lire que : « ce sont les petites actions qui s’accumulent avec le temps et construisent une culture où nous ne sommes là que pour servir de quotas, jamais pour être reconnus ou acceptés, continuent-ils. Par contraste, nos collègues des populations de la majorité ont été célébrés et promus pour avoir accompli moins de travail que ce qui nous a été demandé. »

Les réactions de Facebook sont très attendues

Au cours de ce récit, on découvre une succession d’exemples rendus anonymes qui relatent plusieurs incidents entre collègues, mais aussi avec des membres de la direction. On retrouve également de nombreuses captures d’écran issues de Blind, une application utilisée par Facebook pour que leurs employés puissent faire part de leurs expériences de façon anonyme. Sur certaines de ces captures d’écran il est possible de lire : « ils devraient se sentir privilégiés d’avoir été embauchés au nom de la diversité et d’avoir intégré l’entreprise après que nous avons abaissé le niveau d’exigence. » 

application Blind

© Blind

Des messages bien plus virulents ont été partagés, nous vous partageons l’une d’entre pour mesurer l’ampleur de la situation : « tous les tests de QI montrent que les européens et les asiatiques sont plus intelligents que toute population de noirs. » Des phrases choquantes, qui devraient pousser le réseau social à prendre des mesures nécessaires. Bertie Thomson réagit en confirmant que l’entreprise américaine s’apprête à faire ce qu’il faut pour empêcher ce type de comportement, et surtout punir les personnes à l’origine de ces déclarations.

 

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests