Facebook Marketplace débarque en France pour concurrencer Le Bon Coin

Facebook lance sa plateforme de vente entre particuliers en France et dans 16 autres pays européens.

Une fois de plus, Facebook s’attaque à Le Bon Coin en France. Avec ses groupes Buy&Sell, le numéro un des réseaux sociaux empiétait déjà sur le terrain des sites spécialisés dans les ventes entre particuliers.

Aujourd’hui, Facebook lance également Marketplace dans l’Hexagone

Basé sur les groupes de vente entre particuliers (qui comptent plus de 550 millions d’utilisateurs), Marketplace permet aux utilisateurs de Facebook d’accéder facilement aux articles mis en vente à proximité et évite à ceux-ci de passer d’un groupe à un autre. La présentation a également été optimisée afin de concurrencer les sites comme Le Bon Coin et Craiglist aux Etats-Unis. Cette fonctionnalité était déjà disponible dans 7 pays, dont le Canada et le Royaume-Unis.

Facebook ne gère ni les transactions, ni les livraisons, mais met simplement en relation les vendeurs et les acheteurs potentiels.

Ceux-ci entrent en contact via Messenger et comme le note Deborah Liu, vice-présidente de Marketplace, dans une interview avec Le Figaro, «Marketplace a l’avantage de pouvoir donner facilement accès aux acheteurs au profil de leur vendeur. Il est possible de vérifier leur identité, de voir depuis combien de temps ils sont sur Facebook ou encore de constater le nombre d’amis que l’on peut avoir en commun».

En tout cas, la fonctionnalité aurait fait augmenter les discussions entre vendeurs et acheteurs de 77 %. Marketplace, c’est aussi 18 millions d’annonces postées rien qu’au mois de mai.

Un nombre qui devrait rapidement augmenter puisqu’en plus de la France, Facebook a également lancé cette place de marché dans 16 autres pays : l’Autriche, la Belgique, la République Tchèque, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l’Espagne, la Suède et la Suisse.


Nos dernières vidéos