Facebook propose un outil pour faire un don sur ses pages

Facebook vient une nouvelle fois de créer une polémique là où on ne l’attendait pas, car à priori sa nouvelle fonctionnalité semble pavée de bonnes intentions. Le réseau social implémente un outil caritatif permettant de réaliser des dons à des associations. Il semble toutefois que le réseau social n’ait pas bien compris le sens du mot « caritatif » ou de l’expression « à but non lucratif »…

Facebook propose les dons en France

L’idée d’intégrer une fonctionnalité caritative, pour que le réseau social favorise le financement des bonnes causes est une excellentes idée, d’autant que cela anime la vie communautaire de Facebook, tout en aidant ceux qui en ont besoin. Seul défaut, les dons effectués sont prélevés de frais de gestion par le réseau social.

Facebook lance une fonction permettant de réaliser des dons en France

En effet, aux Etats-Unis, les dons versés via Facebook se voyaient impactés d’un pourcentage de frais et avec le lancement de cet outil en Europe et en France, on peut constater qu’il y a bien des frais à hauteur de 5 %, qui sont imputés de la somme, comme on peut le lire sur cette page de Facebook. Le réseau social explique « Sur ces frais, 3,5 % servent à couvrir les coûts liés à la vérification de l’organisation à but non lucratif, à la protection contre la fraude, aux opérations et à l’assistance relative aux paiements. Les 1,5 % restants servent à couvrir les frais liés au traitement des paiements. »

Même si Facebook assure ne pas chercher à gagner de l’argent avec ce dispositif, la polémique est là, de nombreux internautes ne comprennent pas pourquoi quelqu’un doit payer, pour faire un don !

Cet outil baptisé fundraisers offre donc la possibilité d’organiser des collectes pour des associations. Le système de don pourra aussi se faire durant les Facebook Live. Le réseau social explique aussi que : « les utilisateurs ayant indiqué leur date de naissance peuvent aussi lever des fonds pour une association lors de leur anniversaire auprès de leurs amis. »

Facebook Fundraisers: efficace, mais plus cher que la « concurrence »…

Aux Etats-Unis, Fundraisers a déjà montré qu’il était simple d’utilisation et surtout efficace pour collecter rapidement des fonds, suite à des attentats par exemple ou plus récemment suite à la tempête Irma.

Facebook a indiqué : « Nos frais sont comparables à ceux des autres plateformes ». Sauf que si l’on prend le seul exemple du Z Event, où des streamers œuvraient pour la Croix Rouge, la plateforme Streamlabs qui gérait cet évènement ne prélevait aucun frais… Si l’on prend l’exemple d’autres plateformes, qui facturent effectivement des frais, le montant est plutôt généralement autour de 3 ou 4%, mais dans certains cas, lorsque les montants sont élevés par exemple.

En France, pour le moment, seules quatre associations ou fondations partenaires pourront profiter de la fonctionnalité Fundraisers à savoir : les Restos du cœur, l’Unicef, Action contre la faim et la Fondation de France. Il ne fait aucun doute que cette liste se rallongera rapidement sachant qu’aux Etats-Unis, plus de 750 000 associations profitent désormais de ce programme…


Nos dernières vidéos