Facebook rachète un spécialiste de la vérification des pièces d’identité

Devinez pourquoi.

Sur son site web, Confirm, une startup basée à Boston (Etats-Unis), annonce son rachat par Facebook. « Nous sommes ravis d’annoncer que nous avons accepté d’être acquis par Facebook ! C’est l’aboutissement de trois années de travail acharné dans le domaine de la technologie qui permettra aux gens de rester en sécurité en ligne », lit-on.

Confirm est une entreprise assez particulière puisqu’elle est spécialisée dans la vérification des pièces d’identité. Mais aujourd’hui, son service n’est plus accessible et on apprend du site Re/Code que les employés de Confirm vont rejoindre l’équipe de Facebook à Boston.

Pourquoi cette startup ?

Interrogé par Re/Code, un porte-parole du numéro un des réseaux sociaux a confirmé l’acquisition et indiqué que le but de celle-ci est de « soutenir les efforts pour assurer la sécurité de la communauté (ndlr, les utilisateurs de Facebook) ».

Ni Facebook, ni Confirm, ne sont entrés dans les détails, mais il y a fort à parier que l’acquisition de cette société permettra à Facebook de mieux appliquer la real name policy (ou la politique du vrai nom).

Sur Facebook, les utilisateurs sont supposés utiliser leurs véritables identités. Et il peut même arriver que le réseau social demande à ceux-ci d’envoyer une pièce d’identité, par mesure de sécurité. L’équipe de Confirm aidera certainement Facebook à améliorer cette démarche.

Au début de l’année, le PDG de Facebook a révélé son nouveau défi pour 2018, celui de se pencher plus sérieusement sur les problèmes qui affectent actuellement le réseau social. Ainsi, Facebook a récemment annoncé une mise à jour du fil d’actualité qui mettra en avant les profils (au détriment des pages), afin d’encourager les interactions et de décourager l’utilisation passive (qui serait mauvaise pour la santé mentale). Et il est possible que le rachat de Confirm ait également un lien avec le défi de Mark Zuckerberg. En effet, en vérifiant plus facilement les identités des utilisateurs, Facebook lutte plus facilement contre les usurpations d’identité et contre les créations de comptes fake.


Répondre