Facebook réinvente son moteur de recherche

Facebook va faciliter l’accès aux conversations publiques sur son réseau social.

Facebook change l’esprit de son moteur de recherche. Autrefois il s’agissait principalement d’un outil qui vous permet de trouver les statuts de vos amis ou des amis de vos amis. Mais désormais, le moteur de recherche de Facebook montrera des conversations publiques dans ses résultats.

« Quand quelque chose se passe dans le monde, les gens se tournent souvent vers Facebook pour voir comment leurs amis et leurs familles réagissent. Aujourd’hui, nous mettons la recherche Facebook à jour afin qu’en plus des amis et de la famille, on puisse trouver ce que le monde dit sur les sujets qui nous intéressent », indique le réseau social. Pour le moment, ce changement ne s’appliquera qu’aux Etats-Unis. Mais il donne d’ores et déjà une idée des ambitions de Facebook.

Généralement, on se tourne vers ce réseau social pour discuter avec ses amis et ses connaissances. Pour débattre publiquement et voir les conversations en temps réel sur un sujet particulier, Twitter semble plus approprié. Mais avec ce nouveau moteur de recherche, les utilisateurs ne trouveront pas uniquement les publications de leurs amis, mais aussi les « post publics les plus récents et les plus pertinents ».

On remarque trois catégories de résultats : les publications les plus pertinentes (donc, plus besoin d’aller sur Google Actualité), les publications des amis (ce que Facebook faisait déjà) et enfin les autres publications publiques (on pense logiquement à Twitter). De plus, Facebook affirme avoir amélioré ses suggestions de recherche (une sorte d’auto-complétion) qui seront plus personnalisées. D’ailleurs, les résultats de recherche sont également personnalisés.

Search FYI from Facebook on Vimeo.

Et en ce qui concerne la vie privé, Facebook rappelle que seuls les publications « publiques » et celles auxquelles l’utilisateurs a accès (grâce aux liens d’amitié) apparaîtront dans ces résultats. Donc, si un utilisateur ne souhaite pas que ses statuts apparaissent sur les résultats de recherche de Facebook, il lui suffit de régler ses paramètres de confidentialité. Actuellement, le réseau social aurait déjà indexé plus de 2 billions de publications. Par ailleurs, son moteur de recherche est déjà utilisé 1,5 milliards de fois par jour.

(Source)


Nos dernières vidéos