Connect with us
Bouygues

Actualités

Facebook séduit les annonceurs pour mieux concurrencer YouTube

Après avoir ouvert les vannes de la monétisation, Facebook essaie également d’attirer les annonceurs avec de nouvelles options.

Il y a

le

Il y a quelques jours, nous évoquions le déploiement du programme Ad Break en France par Facebook. Avec à ce programme, le numéro un des réseaux sociaux génère des revenus grâce à des pauses publicitaires durant les lectures de vidéos, et permet aussi aux créateurs éligibles de gagner des parts sur ces revenus.

Cela devrait doper la créativité sur Facebook puisque maintenant, les créateurs disposent d’un moyen de monétisation similaire à celui proposé par YouTube.

Les vidéos, nouvelle source de revenus publicitaires pour Facebook

Et pour les annonceurs, Facebook essaie également de les séduire en proposant plus d’options sur les placements de publicités.

Tout d’abord, Facebook propose un nouveau programme baptisé In-Stream Reserve qui permet aux annonceurs de ne placer leurs pubs que sur une sélection de vidéos les plus engageantes avec la meilleure qualité possible (et une option permet même de sélectionner des catégories particulières). Ce programme devrait s’adresser aux gros annonceurs et pourrait rappeler le programme Google Prefered qui permet sur YouTube de ne placer les publicités que sur les vidéos des créateurs les plus populaires.

> Lire aussi :  Finalement, le piratage massif de Facebook n’a touché que 30 millions de comptes (mais pas 50 millions)

D’autre part, Facebook teste un autre programme qui permet aux annonceurs de cibler des séries en particulier, ou même de devenir l’annonceur exclusif d’une série sur Facebook.

Enfin, un programme baptisé ThruPlay permet aux annonceurs de ne payer que quand les publicités vidéo sont regardées jusqu’à la fin ou au moins pendant 15 secondes.

Cela fait longtemps que les créateurs sur Facebook attendent un programme qui permet de monétiser les vidéos postées sur le numéro un des réseaux sociaux. Et maintenant, Facebook essaie également de satisfaire les annonceurs, ce qui rend la concurrence avec YouTube encore plus intéressante.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests