Connect with us

Internet

Facebook a un nouveau plan pour connecter plus de personnes à internet

Un nouveau modèle, utilisant des satellites et des hotspots Wifi pour connecter les zones reculées à internet, a attiré l’attention de Facebook.

Il y a

le

Plus il y a de personnes connectées à internet, plus il y a d’utilisateurs potentiels pour les sociétés comme Facebook ou Google. De ce fait, celles-ci investissent beaucoup d’argent afin d’aider les personnes non-connectées à accéder à internet, en particulier dans les pays émergents ou en développement.

Google, par exemple, a développé le projet Loon, qui permet de remplacer les infrastructures traditionnelles dans les zones reculées avec des ballons.

De son côté, Facebook a travaillé sur des drones solaires qui devaient fonctionner comme des satellites pour connecter plus de personnes à internet (le projet a finalement été abandonné car Facebook préfère entrer en collaboration avec des spécialistes comme Airbus).

Cette semaine, nous apprenons que le numéro un des réseaux sociaux a éégalement scellé un partenariat avec la société Viasat afin de participer au projet Community, qui vise à proposer un accès à internet pas cher dans les endroits qui ne sont pas encore couverts.

Une antenne satellite et un hotspot Wifi

Pour capter le signal des satellites de Viasat, un distributeur n’a qu’à installer une antenne sur un endroit élevé et central de son village, puis partager cette connexion avec un hotspot Wifi pouvant être capté dans un rayon de 475 mètres. Cet accès à internet n’est pas gratuit, mais les distributeurs peuvent proposer celui à un prix relativement faible. “Un exemple typique pourrait être environ 50 centimes de dollars pour une heure d’utilisation ou 1,60 dollars pour 200 Mo”, explique Viasat dans un communiqué de presse.

En substance, il s’agirait d’une solution facile à déployer dans les villages, mais également abordable pour les utilisateurs finaux. Et ce modèle a attiré l’attention de Facebook, qui a décidé de soutenir le projet. « Alors que la technologie pour amener l’Internet haut débit dans une ville isolée du Mexique est assez complexe, la solution sur le terrain est relativement simple. Une antenne satellite est installée dans un lieu central de la ville, généralement dans une petite entreprise comme une épicerie familiale », écrit Viasat.

D’après les explications de Viasat, Facebook va contribuer financièrement au déploiement, mais aussi aider l’entreprise à identifier les zones non-connectés ou faiblement connectées qui pourraient bénéficier de ce nouveau service.

“Facebook s’est engagé à travailler avec des partenaires de l’industrie dans le monde entier afin d’aider à amener plus de personnes en ligne ou sur un internet plus rapide”, a déclaré Dan Rabinovitsj, vice-président de Facebook Connectivity. “Le service de hotspot communautaire est un exemple de modèle qui peut aider à affronter les défis de l’accessibilité et de l’accessibilité économique, en particulier dans les zones rurales difficiles à atteindre.”

En revanche, actuellement, seul le Mexique est concerné, où Viasat connecte déjà un million de personnes. Néanmoins, il est expliqué dans le communiqué qu’il y a un “potentiel” pour étendre ce modèle mondialement.

(Source)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests