Suivez-nous

Drones

Facebook collaborerait avec Airbus pour tester des drones solaires

Après avoir abandonné son drone Aquila, Facebook se serait tourné vers Airbus.

Il y a

  

le

 

Par

Facebook mobile

L’année dernière, Facebook annonçait l’abandon de son drone Aquila, un drone qui devait utiliser l’énergie solaire pour voler en haute altitude pendant des mois, et agir comme un satellite pour connecter les zones reculées de la planète à internet.

Mais si l’entreprise a abandonné le développement d’Aquila, il semblerait que celle-ci n’ait en revanche pas abandonné l’idée de connecter les gens avec des drones solaires.

Cependant, au lieu de fabriquer ses propres drones, le numéro un des réseaux sociaux pourrait opter pour des partenariats avec des spécialistes. Et aujourd’hui, les choses se précisent puisque Facebook aurait discuté avec Airbus afin de tester le drone Zephys de ce dernier en Australie.

C’est du moins ce que suggère un article publié par notre confrère TechCrunch, qui relaie le média allemand NetzPolitik. En utilisant le Freedom of Information Act, une loi australienne qui permet de demander des documents du gouvernement, NetzPolitik aurait obtenu des informations sur les discussions entre Facebook et Airbus pour ces tests en Australie. D’après ces documents, ces tests auraient été prévus pour fin 2018. Mais on ne sait pas s’ils ont finalement eu lieu.

Nouvelle stratégie : travailler avec Airbus ?

Le drone Zephyr d’Airbus a beaucoup de points commun avec le drone Aquila développé par Facebook. Les deux machines fonctionnent à l’énergie solaire et sont destinées à voler en haute altitude pendant des mois. L’objectif aurait été de tester une charge active de Facebook, probablement un équipement pour partager internet, sur un drone d’Airbus.

Interrogé par NetzPolitik, un représentant de Facebook a déclaré : « Nous continuons de travailler avec des partenaires sur la connectivité HAPS (High Altitude Platform System). Nous n’avons pas d’autres détails à partager pour le moment ».

Lorsque Facebook a abandonné le projet Aquila, il avait expliqué : « À l’avenir, nous continuerons à travailler avec des partenaires comme Airbus sur la connectivité HAPS (ndlr, high altitude platform station) en général, et sur les autres technologies nécessaires pour faire fonctionner ce système, comme les ordinateurs de contrôle de vol et les batteries haute densité. »

(Source / Via )

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests