Connect with us

Réseaux sociaux

Facebook : une nouvelle fonctionnalité pour lancer des pétitions

Facebook lance une nouvelle fonctionnalité baptisée Community Action (ou action communautaire) aux USA. Celle-ci permet d’interpeller des élus, et d’avoir le soutien des autres utilisateurs.

Il y a

le

Aux Etats-Unis, après avoir lancé des fonctionnalités qui permettent aux utilisateurs de mieux communiquer avec leurs élus, ainsi qu’une fonctionnalité pour encourager les utilisateurs à s’inscrire pour voter, Facebook vient de lancer une fonctionnalité qui permet de lancer facilement des pétitions.

La fonctionnalité est baptisée Community Action. Et pour démarrer une pétition, l’utilisateur n’a qu’à écrire une description et identifier les responsables politiques concernés, puis attendre l’adhésion des autres mmebres de Facebook.

Des pétitions sur Facebook

Pour Facebook, il s’agirait d’un moyen d’encourager l’engagement civique.

« Construire des communautés informées et engagées civiquement est au cœur de la mission de Facebook. Chaque jour, des personnes se rassemblent sur Facebook pour défendre des causes qui les intéressent, notamment en contactant leurs élus, en lançant une collecte de fonds ou en créant un groupe. Grâce à ces outils et à d’autres, nous avons vu des personnes mobiliser leur soutien et obtenir des résultats sur les problèmes qui les intéressent. L’action communautaire est un autre moyen pour les gens de plaider en faveur de changements dans leurs communautés et de s’associer à des élus et à des agences gouvernementales pour trouver des solutions », a déclaré un responsable de Facebook, cité par notre confrère TechCrunch.

Mais cette fonctionnalité ne donne pas autant de liberté que des plateformes spécialisées comme Change.org. Néanmoins, étant donné que les pétitions sont directement hébergées par Facebook, cela pourrait aider à rendre celles-ci plus virales, puisqu’il y aura moins de clics à faire pour signer.

D’après TechCrunch, la fonctionnalité est par exemple utilisée au Colorado par une ONG pour demander au gouverneur de décréter un moratorium sur les autorisations de forage. A Philadelphie, la fonctionnalité est utilisée pour interpeller l’administration de la ville afin de demander à celle-ci de mettre en place des signalisations routières à certains endroits.

Si tout part d’une bonne intention, cette fonctionnalité pourrait néanmoins facilement être détournée pour commettre des abus. Tout dépendra donc de l’efficacité des modérateurs et des algorithmes de Facebook, ainsi que des politiques appliquées par le réseau social pour limiter ces abus.

(Source)

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests