Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook va commencer à vous indiquer l’origine (géographique) des publications de pages

Une nouvelle fonctionnalité de Facebook vous indiquera de quel pays vient une publication. Cette mesure entre dans le cadre de la lutte que le réseau social mène contre la désinformation et les interférences étrangères lors des élections.

Il y a

  

le

 

Par

Facebook, logo, oeil
© geralt (pixabay.com)

Alors qu’il continue de renforcer ses mesures contre les contenus de désinformation liés au coronavirus, Facebook pense également à la prochaine élection présidentielle aux États-Unis. En effet, lors de la précédente élection de 2016, le numéro un des réseaux sociaux a été accusé de ne pas avoir agi pour empêcher la propagation de contenus de désinformation, provenant de l’étranger, alors que celles-ci ont influencé les campagnes.

Aussi, depuis, Facebook n’a cessé de prendre de nouvelles mesures, que ce soit pour les États-Unis, ou pour le reste du monde. Par exemple, actuellement, le réseau social propose déjà une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de connaitre le pays depuis lequel une page Facebook est administrée, la date de création, et d’autres détails. Et cette semaine, l’entreprise décide de renforcer cette mesure, en affichant la localisation depuis laquelle une page est gérée à côté de chaque publication.

« Aujourd’hui, nous allons encore plus loin en fournissant l’emplacement des pages Facebook et des comptes Instagram à grande portée sur chaque publication qu’ils partagent, afin que les gens disposent de plus d’informations pour les aider à évaluer la fiabilité et l’authenticité du contenu qu’ils voient dans leurs flux », explique l’entreprise dans un billet de blog.

Vous saurez d’où vient la publication

Facebook va commencer à proposer cette fonctionnalité aux États-Unis, et les indications à côté des publications permettront notamment d’identifier les pages qui ont une grande portée aux États-Unis, mais qui sont administrées depuis d’autres pays. Visiblement, le but est d’aider les utilisateurs à identifier les pages qui pourraient essayer d’influencer les prochaines élections américaines depuis l’étranger. Par ailleurs, Facebook voudrait afficher des indications similaires sur d’autres emplacements, par exemple sur les pages Facebook ou les profils d’Instagram.

Suite à l’élection américaine de 2016, les interférences étrangères et les contenus de désinformation ont fait l’objet de nombreuses recherches indépendantes ou menées par Facebook. Et quelques fonctionnalités ont déjà été mises en place afin de limiter la portée de ces opérations de communication. En plus de la vérification des faits et de la suppression des faux comptes, le réseau social a également adopté une approche basée sur l’analyse des comportements. « Historiquement, nous avons vérifié les notes des vérificateurs de faits pour identifier les pages et les domaines qui partagent à plusieurs reprises des fausses infos », expliquait une responsable en 2018. « Nous agissons ensuite en réduisant leur distribution et en supprimant leur capacité à monétiser. Pour aider à freiner l’ingérence étrangère dans les discussions publiques, nous commençons à utiliser l’apprentissage automatique pour identifier et rétrograder les pages étrangères susceptibles de propager des canulars financièrement motivés à des personnes dans d’autres pays ».

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,5 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests