Suivez-nous

Réseaux sociaux

Facebook va-t-il finalement bannir les publicités politiques ?

Contrairement à Twitter, Facebook autorise les publicités à caractère politique et le réseau social estime qu’il ne devrait pas avoir à contrôler les politiciens (si ceux-ci mentent). Néanmoins, d’après une nouvelle rumeur lancée par Bloomberg, Facebook serait sur le point de changer d’avis.

Il y a

  

le

 

Par

Application Facebook
© Joshua Hoehne

Les plateformes en ligne devraient-elles bannir les publicités à caractère politique ? Alors que la date de l’élection présidentielle approche aux États-Unis, cette question fait toujours débat. Pour rappel, en 2019, Twitter a décidé de bannir les pubs à caractère politique. « Nous pensons que la portée du message politique doit être méritée, et non achetée », avait expliqué Jack Dorsey, le patron de la plateforme. Mais en plus de cela, il estime aussi que cela est incohérent de lutter contre les contenus de désinformation, mais de laisser les politiciens diffuser des mensonges s’ils paient pour la publicité.

Facebook, de son côté, a choisi le chemin inverse. Le numéro un des réseaux sociaux n’interdit pas les publicités politiques. Et il estime que ce n’est pas son rôle de censurer les politiciens en vérifiant si les messages diffusés ne contiennent pas de désinformation.

Cependant, nous avons récemment appris que Facebook pourrait finalement céder et opter pour une politique qui pourrait donc être proche de celle de Twitter concernant les pubs politiques. C’est ce qu’indique un article publié vendredi par Bloomberg.

Facebook : vers un changement du règlement concernant les publicités à caractère politique ?

Citant des sources proches du dossier, le média américain explique que Facebook envisage maintenant de bannir les publicités à caractère politique. Cependant, l’entreprise serait encore en train de finaliser cette nouvelle politique. Bloomberg indique que Facebook craindrait qu’un bannissement total puisse affecter les organisations qui encouragent les gens à aller voter, ainsi que la capacité d’un candidat à réagir à l’actualité.

Bien entendu, pour le moment, ces informations ne sont pas officielles. Et de ce fait, celles-ci sont donc encore à considérer avec une extrême prudence. Néanmoins, il est à rappeler qu’actuellement, Facebook est sous la pression d’annonceurs qui ont décidé de ne plus utiliser sa plateforme publicitaire. Ces annonceurs estiment que le réseau social n’a pas pris de mesures suffisantes pour endiguer les propos haineux concernant le mouvement Black Live Matter. Un bannissement des publicités politiques pourrait permettre à Facebook d’améliorer les images, et peut-être convaincre certains des annonceurs qui ont boycotté sa plateforme publicitaire de revenir.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
104,4 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Dwalin

    16 juillet 2020 at 10 h 42 min

    Mais qu’est-ce qu’une publicité politique ? Dès qu’on partage un article qui dénonce quelque chose c’est politique. On peut interdire aux candidats de payer pour placer des contenus sponsorisés pendant la campagne. Mais ça n’empêchera pas les gens de relayer des fake news et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests