Suivez-nous

Réseaux sociaux

Mark Zuckerberg tente de retenir les annonceurs qui désertent Facebook

Devant le laxisme de Facebook envers les discours de haine à propos du mouvement Black Live Matter, plusieurs annonceurs quittent le navire les uns après les autres.

Il y a

  

le

 
zuckerberg facebook
© Flickr / Billionaires Success (CC BY 2.0)

Vendredi 26 juin, Mark Zuckerberg, le fondateur et CEO et Facebook a pris la parole depuis sa page personnelle par surprise. Cette prise de parole sans aucune communication autour démontre parfaitement l’état d’urgence dans lequel se trouve le réseau social actuellement. Pour revenir sur les faits, d’importants annonceurs ont pris la décision de se retirer de Facebook en estimant que la plateforme n’a pas pris les mesures nécessaires pour endiguer les discours de haine concernant le mouvement Black Live Matter. Voici ci-dessous la retransmission de l’intervention de Mark Zuckerberg.

An update from our company town hall.

An update from our company town hall.

Publiée par Mark Zuckerberg sur Vendredi 26 juin 2020

Parmi ces annonceurs on compte notamment Unilever ou encore Verizon. Ces deux géants, comme bien d’autres, ont pris la décision de retirer leurs comptes publicitaires jusqu’à fin juillet et peuvent prolonger si les efforts escomptés ne sont pas au rendez-vous. The North Face, Patagonia, Ben & Jerry’s, Levi’s, ou encore Honda, ont également rejoint ce mouvement. Cette prise de parole avait pour objectif de rassurer les annonceurs et utilisateurs en annonçant de grandes mesures en vue des élections présidentielles américaines en novembre prochain. Toutefois, l’allocution ne semble pas voir conquis tout le monde, puisqu’à la suite de cette prise de parole en direct, Coca-Cola et Starbucks ont pris la décision de retirer ses annonces publicitaires de la plateforme.

Il faut dire qu’en plus d’avoir été laxiste envers les discours haineux à propos du mouvement Black Live Matter, le CEO de Facebook a suscité beaucoup d’animosité il y a quelques semaines lorsque Twitter a signalé deux tweets de Donald Trump jugés non fondés et haineux. À cette occasion, les utilisateurs de Facebook s’attendaient à une réaction similaire de la part de Mark Zuckerberg, toutefois ce dernier a refusé de se placer au milieu de ce conflit.

Vendredi, lors de son discours vidéo, ce dernier est revenu sur sa prise de position en annonçant que Facebook allait mettre en place un avertissement sur les publications des hommes et femmes politiques dont le discours est ambigu. Espérons que Facebook parviendra à faire le nécessaire. Car malgré le fait que la plateforme soit complètement désertée par les plus jeunes, Facebook reste le réseau social qui compte le plus d’utilisateurs au monde.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
103,3 M avis
3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Jy2m

    29 juin 2020 at 20 h 19 min

    Si vous voulez vraiment tout comprendre à la campagne de boycott publicitaire qui vise Facebook il faut savoir que de nombreuses marques comme Coca-Cola ont rejoint, depuis un certain temps, les idées du parti démocrate américain qui non seulement est en pré-campagne électorale mais surtout mène avec ardeur des actions contre les discours violents ou racistes, en particulier sur les réseaux sociaux et il se pourrait bien que critiquer Facebook soit un moyen pour ces marques d’améliorer leur image. Mais ce qu’il y a d’amusant c’est que Facebook, comme presque tous les GAFAM, est lui aussi tout acquis aux idées du parti démocrate américain mais que peut-être à cause de ses 2,6 milliards d’utilisateurs il semblerait qu’il ait des difficultés à contrôler tous les messages ou des réticences à le faire peut-être parce qu’il craint qu’un nombre très important de comptes fermés ne soit préjudiciable à sa réputation. On a donc un boycott publicitaire de la part de marques pro-démocrates contre un réseau social pro-démocrate. De là à croire que tout est « mis en scène » il n’y a qu’un pas mais alors cela signifierait que l’on se moque des gens, ce qui n’est raisonnablement pas possible.

  2. Latini

    30 juin 2020 at 9 h 14 min

    Pour moi Facebook peut disparaître, y en a marre de sa dictature et de tous ceux qui sont chargés de faire la police don’t le niveau intellectuel ne dépasse pas la hauteur des pâquerettes, et marre de la main mise sur d’autres supports de Facebook

  3. Latini

    30 juin 2020 at 9 h 14 min

    Pour moi Facebook peut disparaître, y en a marre de sa dictature et de tous ceux qui sont chargés de faire la police don’t le niveau intellectuel ne dépasse pas la hauteur des pâquerettes, et marre de la main mise sur d’autres supports de Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests